14 nov. - 02 mar. 13-14

Paris Musée Cognacq-Jay

Le siècle d'or de l'éventail, du Roi Soleil à Marie-Antoinette

A Paris, le musée Cognacq-Jay fait revivre l’âge d’or des éventaillistes français ; du règne de Louis XIV à la chute de l’Ancien Régime.

Importé d’Asie à la Renaissance, l’éventail connait un essor sans précédent à partir du règne de Louis XIV, au point de devenir un accessoire incontournable de la garde-robe de toutes les élégantes de la cour du roi Soleil. Les artisans français rivalisent alors d’inventivité et créent des modèles imités à travers toute l’Europe ; Paris devient ainsi la capitale de l’éventail. A travers soixante-dix œuvres, réalisées entre le règne de Louis XIV et la fin de l’Ancien Régime, l’exposition du musée Cognacq-Jay rend hommage à l’excellence du savoir-faire de ces artisans, et souligne la beauté, mais aussi l’intérêt historiographique insoupçonné de ces pièces. En effet l’éventail s’il est un accessoire de mode est aussi un support de diffusion artistique. Des œuvres d’art contemporaines – scènes mythologiques, religieuses et bien sûr galantes – étaient reproduites dessus, participant largement à la diffusion de la peinture française au XVIIIe siècle.

informations

Nombre d’œuvres : 70
Commissaires : José de Los Llanos, ancien directeur du musée Cognacq-Jay et Georgina Letourmy-Bordier, docteur en histoire de l’art
Catalogue : Faton, 24€

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque