13 sep. - 20 jan. 13-14

Paris Musée Jacquemart-André

Désirs et volupté à l'époque victorienne - Collection Perez Simon

Le Musée Jacquemart-André célèbre la peinture victorienne à travers une cinquantaine de pièces de la Collection Pérez Simón, l’une des plus belles en mains privées.

Longtemps considérée comme kitch de ce coté-ci de la Manche, la peinture victorienne retrouve actuellement les faveurs des musées français. Ainsi après l’exposition « Beauté, morale et volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde », organisée au musée d’Orsay fin 2011, une autre institution parisienne célèbre les artistes britanniques de la seconde moitié du XIXe siècle. Le musée Jacquemart-André dévoile une cinquantaine de pièces issues de la collection Pérez Simón, un des plus grands ensembles de peintures victoriennes en mains privées. Celle-ci compte en effet quelques-unes des œuvres les plus emblématiques de ce mouvement, comme Les Roses d’Héliogabale de Lawrence Alma-Tadema ou Crenaia de Frederic Leighton. Ecole hétérogène, la peinture victorienne fédère des artistes aux styles très divers, réunis par leur même rejet de l’esthétique et du puritanisme de la Révolution industrielle. Leur credo est le culte de la beauté et la recherche d’un art de vivre sophistiqué. Leurs sources d’inspiration sont variées, certains puisent dans l’historicisme – l’Antiquité décadente et le Moyen-âge chevaleresque – tandis que d’autres aspirent à un exotisme fantasmé ; mais tous cultivent le même goût pour l’opulence et la volupté.
 

info

Nombre d’œuvres : une cinquantaine
Commissaires : Véronique Gerard-Powell, maître de conférence à l’Université Paris – Sorbonne et Nicolas Sainte-Fare Garnot, conservateur au musée Jacquemart-André
Catalogue : Culturespaces et le Fonds Mercator, 240 pages, 39€

Informations pratiques
MUSÉE JACQUEMART-ANDRÉ

158, boulevard Haussmann
75008 Paris
France

Contact
+33 (0)1 45 62 11 59

www.musee-jacquemart-andre.com
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque