Dimanche 25 octobre 2020

12 mai. - 23 sep. 2012

Granville Musée Christian Dior

Stars en Dior, de l'écran à la ville

Situé dans la maison d’enfance du couturier, le Musée Christian Dior de Granville, en Basse-Normandie, a ouvert ses portes en 1997, avec l’exposition inaugurale « La femme Mise en scène ». Il est le seul musée en France dédié entièrement à un couturier. Chaque année depuis, il propose une exposition estivale sur une thématique choisie.

Après « Dior, le bal des artistes » en 2011 consacré aux liens entre Dior et les artistes de son époque, le musée s’intéresse pour sa 16e exposition à l’étroite relation du couturier avec le septième art et ses actrices.
Passionné dès sa jeunesse par le cinéma d’avant-garde, Christian Dior signe les costumes de huit films dans les années quarante, avant d’ouvrir sa propre maison de couture en 1947. Il a su très vite se démarquer par sa rigueur et sa précision, peaufinant le moindre détail de ses costumes. L’exposition met l’accent sur le vêtement comme construction fondamentale d’un personnage au cinéma. La Cinémathèque française à prêté pour l’occasion de nombreuses pièces rarement présentées au public, comme la fameuse robe de chambre de Nicole Stéphane dans Les Enfants terribles de Jean-Pierre Melville (1950), costume qui matérialise en lui-même la maladie mentale du personnage. Cette partie dédiée aux costumes présente aussi de nombreux vêtements sophistiqués, qui ont sublimé les plus grandes actrices du cinéma : Elisabeth Taylor, Brigitte Bardo ou Penélope Cruz.

Les égéries du cinéma français ou étranger ont très tôt reconnu le talent de Christian Dior et sa capacité à magnifier la silhouette féminine. Rita Hayworth lui commanda une dizaine de robe dès la sortie de sa première collection, New Look, en 1947. Depuis, ce sont les plus grandes personnalités du cinéma qui ont porté Dior jusque dans leur vie privée. Ce pan introductif de l’exposition est en grande partie consacré à Marlène Dietrich, avec qui le couturier entretint de profonds liens. Un exceptionnel prêt de la Cinémathèque de Berlin (Deutsche Kinemathek) a permis la reconstitution d’une partie de l’appartement new-yorkais de l’actrice, illustrant bien sa fameuse formule « No Dior, no Dietrich ! ».

La villa « Les Rhumbs » n’oublie pas que la Maison Dior a toujours été au cœur des événements du cinéma. Ainsi, elle rend hommage aux créations qui ont foulé le tapis rouge, portées par Marlène Dietrich, Isabelle Adjani ou encore Sharon Stone. Ce temps fort de l’exposition est l’occasion de découvrir les robes de soirées les plus célèbres de Christian Dior. Si les costumes de cinéma répondent à des règles strictes de scénario, le choix d’une robe de soirée est l’occasion pour les actrices d’exprimer leur goût et leur personnalité.

Depuis 1985 des grands noms de la réalisation, comme Sofia Coppola ou encore Wong Kar-Waï, ont à leur tour contribué à la renommée de la marque. Sofia Coppola ou encore Wong Kar-Waï se sont associés à Dior Parfums pour réaliser de véritables créations cinématographiques. Les scénarios et vidéo sont exposés dans cette dernière partie avec les robes conçues pour les égéries de la marque. L’exposition des parfums à l’extérieur de la villa est l’occasion de découvrir le célèbre jardin à l’anglaise créé par la mère de Christian Dior au début du siècle, source d’inspiration du couturier.

L’exposition réunie une cinquantaine de robes, et une vingtaine d’extraits de cinéma, ainsi que des accessoire, dessin, scénario et maquillage sous le commissariat de Florence Müller et la scénographie de Frédéric Beauclair, pour célébrer cet étonnant dialogue, créatif, élégant, et glamour.

Informations pratiques
MUSÉE CHRISTIAN DIOR

Villa Les Rhumbs - Jardin Christian Dior
Granville 50400
Normandie
France

Contact
+33 (0)2 33 61 48 21

www.musee-dior-granville.com
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque