Mercredi 28 octobre 2020

09 mar. - 08 juil. 2012

Paris Musée d'art moderne de Paris - MAM

Resisting the present - Mexico 2000-2012

L’exposition présente le travail de 24 artistes nés pour la plupart après 1975, actifs au Mexique depuis les années 2000. A travers des installations, vidéos, dessins, photos et films, leur production traduit la prise de conscience d’un modèle économique en crise, ainsi que le climat d’inquiétude que traversent aujourd’hui les sociétés soumises aux enjeux de la globalisation.

La scène artistique mexicaine manifeste depuis plus de vingt ans un dynamisme à résonance internationale. Les institutions culturelles, telles que le Museo Universitario de Arte Contemporáneo, le Museo Tamayo ou la Fondation Jumex, mais aussi les galeries ou les lieux alternatifs, ont connu en parallèle un fort développement, dans un contexte d’évolution économique hors norme.

La génération des années 1990 avait révolutionné l’image de l’art mexicain et l’avait placé au centre des courants alternatifs de la décennie 1990-2000. Héritiers de cette génération, les artistes participant à l’exposition s’en réclament tout en affirmant une distance vis-à-vis d’elle, étant confrontés à un contexte historique plus sombre que celui de leurs aînés. Le contexte en question est celui de la révolution engendrée par la globalisation économique et technologique, de l’espoir de l’avènement d’une démocratie civile et de sa profonde désillusion, mais aussi de la montée des tensions sociales liées à la corruption et à la violence.

Ces artistes, qui font partie d’une génération qui s’est fortement engagée dans l’évolution sociale et politique du Mexique, ont ainsi recours à l’activisme poétique ou au détournement de problématiques nationales, telles que la criminalité, la corruption, et les questions de l’identité et de l’immigration. Pour Leticia Clouthier-Ducru, directrice de l’Instituto de Mexico à Paris de 2001 à 2006, il est indéniable que « beaucoup d’artistes mexicains se sont inspirés de toutes les failles du système, de la violence des trafiquants de drogue et de cette esthétique des narcos qui s’est relativement imposée, jusque dans l’écriture, ainsi avec Elmer Mendoza ».

Issue d’une recherche partagée entre le Musée Amparo de Puebla au Mexique et le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris musées, l’exposition a été mise en place par Angeline Scherf et Angeles Alonso Espinosa. Elle réunit des artistes venus d’horizons différents, tels que les arts visuels, mais aussi du milieu du cinéma ou du documentaire, entre autres.

Informations pratiques
MUSÉE D'ART MODERNE DE PARIS - MAM

11, avenue du Président-Wilson
Paris 75116
Ile-de-France
France

Contact
+33 (0)1 53 67 40 00

www.mam.paris.fr
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque