03 avr. - 20 sep. 2009

Cherbourg-Octeville Musée Thomas-Henry

5e Biennale du 9e art - Hugo Pratt, périples secrets

Excepté ce petit bémol, cette expo, à l’entrée libre, a beaucoup de charme : le lien port de Normandie/univers fabuleux de Corto Maltese invite à suivre avec malice la ligne aventureuse de Pratt. Au passage, précisons que ces « périples secrets » démarrent sur les chapeaux de roues ! On monte des escaliers et on tombe sur un bolide customisé par Pratt, il s’agit de la Ligier F1 JS 39 (1993), à savoir une superbe Formule 1 portant les couleurs d’une fameuse marque de cigarette et décorée par le célèbre illustrateur italien. Cette installation est, selon moi, le clou de l’expo avec le final, grandiose : la dernière salle montre un travail méconnu de Pratt, il s’agit d’une collection de sérigraphies créées par cet illustre créateur dans les 60 & 70 et inspirées du pop art.

A travers tous ces morceaux d’uniformes rutilants, de danseurs enlacés, de jambes de femmes et de mèches de cheveux noirs, on comprend à quel point l’art graphique de Pratt (cadrage fragmenté, trait épuré) tend vers l’abstraction. Selon moi, ce va-et-vient entre figuratif et abstrait épouse parfaitement le fil conducteur de « Périples secrets » et du dessinateur-voyageur qu’est Hugo Pratt : la recherche inlassable du mouvement. D’un côté, on a un voyage spatial au long cours - on suit les pérégrinations de Corto, gentleman aventurier tributaire de la biographie complexe de son créateur, de pays en pays (Yémen, Turquie, Chine…) -, et de l’autre, on a une quête spirituelle qui conduit Pratt à multiplier les expériences artistiques (outils variés, plumes, feutres, gouaches, stylos à bille) et à se faire le témoin de son temps ; sa saga exotique revisite l’Histoire (colonialisme, guerres, fascisme…).

Le reste de l’exposition, bien qu’intéressant (croquis, planches de Corto Maltese de Fort Wheeling à Mu), est plus attendu mais, à coup sûr, il ravira les passionnés de BD. Et j’invite les amateurs du mystérieux marin à faire une halte à la boutique où, sur une étagère présentant moult produits dérivés (bloc-notes, casquettes, tee-shirts), on peut lire la phrase suivante : «Pour moi, un voyage est une recherche déclenchée par une lecture » (Pratt).

Informations pratiques
MUSÉE THOMAS-HENRY

4, rue Vastel
50100 Cherbourg-Octeville
France

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque