14 oct. - 11 avr. 08-09

Paris BNF - Site François-Mitterrand

Babar, Harry Potter & Compagnie - Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui

Une telle exposition dite littéraire est un vrai défi muséographique. La BnF connait depuis longtemps le sujet et a prouvé plusieurs fois que l’exercice pouvait être un succès. Dans le cas de « Babar, Harry Potter et Compagnie », l’objet de l’exposition résout pour une bonne part la problématique de la présentation de l’écrit. Le livre pour enfants s’accompagne toujours d’illustrations et se trouve de plus ici déclinés en une série d’objets visuels. A cette diversité de compositions chromatiques s’ajoute la scénographie, également colorée, mais aussi aérée, permettant une circulation assez libre et offrant une ambiance relativement intimiste (celle de l’espace de la lecture) grâce au faible éclairage. La moquette au sol invite le visiteur à s’assoir et les vitrines basses sont adaptées à la taille des plus petits. L’ensemble paraît donc offrir aux plus jeunes un terrain d’exploration.

Cependant, mettre sous vitrine le livre pour enfant, c’est déjà instaurer une distance entre l’univers de ce dernier et sa mise en scène. Le potentiel terrain de jeu devient alors un espace didactique où l’adulte peut apprécier, certes en se penchant, les épreuves, les manuscrits et les illustrations comme témoins historiques d’une littérature qui a traversée les siècles. L’exposition offre au plus grand le luxe de se laisser dévorer un temps par l’enfant-lecteur qu’il était et la farandole d’illustrations qui se déroule au-dessus des têtes et présente les personnages emblématiques de son enfance, préfigure un monde d’adulte dont les héros sont déjà relégués au rang de souvenirs et d’inventions.

« Babar, Harry Potter & Compagnie » aurait sans doute gagné en force et en exactitude en ciblant plus précisément les destinataires de son discours et en évitant la confusion entre deux âges qui ne peuvent pas s’entendre. La scénographie aménage l’espace comme un lieu d’aventures, mais la prise de distance historique liée à la mise en exposition, fait paradoxalement de l’adulte le premier destinataire de l’exposition.

Elisa Rigoulet
Informations pratiques
BNF - SITE FRANÇOIS-MITTERRAND

Quai François Mauriac
75013 Paris
France

Horaires
10h – 19h
mardi
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque