Vendredi 22 novembre 2019

12 oct. - 26 oct. 07-08

Amsterdam Van Gogh Museum

Anton Mauve & Vincent Van Gogh - Le maître et son élève

On arrive alors dans la salle consacrée à l’exposition temporaire Mauve-Van Gogh, le maître et son élève. En 1880, Van Gogh (1853-1890) décide de devenir peintre. Fin 1881, il se rend à La Haye dans l’atelier de son cousin, le peintre Anton Mauve (1838-1888), pour recevoir quelques leçons et être initié à la peinture à l’huile – jusque là il s’était concentré sur le dessin. Cette expo donne à voir ça mais mal.

Pourtant, c’est passionnant de dévoiler le work in progress d’un artiste, surtout pour un Van Gogh dont les débuts, on le sait, sont plutôt laborieux. Mais ici rien ne marche vraiment malgré ce qui est présenté : un paysage réaliste conventionnel de Mauve (Sheep on the heath, 1880/88), une boîte d’aquarelle de la fin du 19e ou encore un écran vidéo présentant une toile radiographiée de Vincent contenant « trois œuvres en une », Baskets of potatoes.

En fait, voici une expo pour laquelle le visiteur n’est pas accompagné alors qu’on trouve ceci dans le guide français du musée : « Il s’agit en outre d’un musée consacré au 19e siècle proposant des expositions temporaires de haut niveau sur l’époque de Van Gogh et sur les œuvres d’art ayant un lien direct avec lui. » (Axel Rüger, directeur). Désolé, mais pour le haut niveau, on repassera ! Livrés à nous-mêmes (pas de fiche de visite, d’audioguide et de catalogue), on doit se contenter d’un panneau explicatif quelconque (en néerlandais et anglais seulement) et d’une espèce de grande vitrine-aquarium où l’on croise, pêle-mêle, des textes sur des vitres avec la phrase d’accroche He wants me to start painting, des peintures de Mauve, de Van Gogh et des objets qui relèvent davantage du fétichisme de l’industrie culturelle que de l’art proprement dit (boîte de couleurs, palette d’époque…). Mettre sous vitrine la peinture de feu de Van Gogh, quel contresens total !

Et, accrochez-vous, le pire est pour la fin ! On a sous les yeux une reproduction standard d’une toile de Van Gogh (Le pêcher rose, 1888) avec la dédicace « souvenir de Mauve » par Vincent alors que, quelques mètres auparavant, on est tombé sur trois œuvres ORIGINALES superbes de Van Gogh autour de ce thème (Le pêcher rose, Les vergers blanc & rose, 1888). Oui, autant, ce musée, avec ses collections permanentes (plus de 200 tableaux du maître hollandais), est incontournable, autant cette expo temporaire nous laisse considérablement sur notre faim. On attend vraiment mieux pour les suivantes (Barcelona 1900, John Everett Millais, 125 favourites). Bref, affaire à suivre !

Informations pratiques
VAN GOGH MUSEUM

Museumplein 6
1071 DJ Amsterdam
Pays-Bas

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque