Lundi 17 décembre 2018

Entre villas d’architecte et résidences historiques : la collection immobilière de François Pinault

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 30 janvier 2013 - 548 mots

DINARD [30.01.13] – L’homme d’affaires et collectionneur d’art François Pinault vient d’acheter la villa « Greystones » sur la pointe bretonne de la Malouine, peu après son acquisition de la « Singleton House » à Los Angeles. Une dépense globale d’environ 25 millions d’euros.

Breton d’origine, assis sur l’une des premières fortunes de France, François Pinault semble opérer un retour aux sources. « Plus on avance en maturité, plus on ressent l’envie de se rapprocher de ses racines », commente le maire de Dinard Sylvie Mallet dans Ouest-France. Le milliardaire dispose déjà d’une résidence secondaire dans la station balnéaire, près du Grand Hôtel Barrière et du Casino, où il reçoit ses amis et profite peut-être du Festival du Film Britannique. Mais l’acquisition de la villa Greystones relève d’un autre standing.

Conçue en 1938 par l’architecte parisien Michel Roux-Spitz, la demeure néo-classique - dont le grand salon en porte-à-faux, tel une proue de navire, évoque l’architecture navale -, est inscrite à l’inventaire du patrimoine historique. Surplombant la Manche, elle est agrémentée à ses abords de trois terrasses, d’un jardin à la française, d’un escalier en fer à cheval et du bassin de Neptune, où trônent deux sculptures d’Alfred Janniot. Déjà propriétaire d’une villa à Saint-Tropez, François Pinault aurait déboursé près de 13 millions d’euros (en comptant les dépendances de la villa) pour ce nouvel ancrage en front de mer.

L’ancien Président du groupe PPR dispose aussi d’une résidence aux Etats-Unis, comme l’a annoncé le Wall Street Journal le 10 janvier 2013. Il a acquis une villa du quartier de Bel Air à Los Angeles, située à moins de dix kilomètres de celle de sa belle-fille, l’actrice Salma Hayek. Construite en 1959 par Richard Neutra, grand architecte du modernisme, la demeure a été entièrement rénovée selon les désirs de ses anciens propriétaires, le célèbre coiffeur Vidal Sassoon, décédé en mai 2012, et sa femme Ronnie. Ils l’avaient acquise en mauvais état pour 6 millions de dollars en 2004. Remaniée dans une veine minimaliste, la propriété toute en horizontalité se distingue par ses plans d’eau, son spa, ses parois de verre et par les interventions d’Isamu Noguchi dans le jardin.

Venu d’Europe pour porter le « style international » outre-Atlantique, Richard Neutra, qui travailla avec Erich Mendelsohn et Frank Lloyd Wright, est l’auteur d’un grand nombre de villas californiennes, dont l’emblème est la « Kaufman House ». François Pinault, grand amateur d’art contemporain, aura été sensible aux prestigieuses influences qui se combinent dans cette maison moderniste aux accents naturalistes. L’achat enregistré par la Westside Estate Agency s’élève à 16,5 millions de dollars (environ 12,5 millions d’euros) ; les époux Sassoon avaient mis la maison une première fois en vente en 2007 pour 20 millions de dollars (près de 15 millions d’euros).

Le propriétaire de Christie’s a également fait réaliser des travaux de restauration au Château de la Mormaire, son pied-à-terre en Île-de-France, à proximité de Montfort-l’Amaury, qui fut la propriété du patron de presse Hippolyte Auguste Marinoni et du financier Robert Cottin. Construit au XVIIe siècle et inscrit au titre des Monuments Historiques depuis 1990, le manoir surplombe un parc de 150 hectares où se dressent entre autres une pergola, un pavillon de jardin et une orangerie. François Pinault y expose aussi des œuvres d’art contemporain, entre île et rivière artificielles.

Légende photo

Maison Singleton de Richard Neutra (Los Angeles) - © Photo David Kubiczky

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque