Mercredi 26 septembre 2018

En Chine, un pilleur de tombe meurt dans une sépulture qu’il était en train de voler

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 juin 2008 - 169 mots

PEKIN (CHINE) [23.06.08] - Dans le nord de la Chine, un pilleur de tombes est décédé dans l’effondrement d’une sépulture millénaire. Ironiquement, celle-ci avait déjà été pillée.

La chasse au trésor s’est tragiquement terminée pour Quan, un pilleur de tombes et ses six complices. Ils s’apprêtaient à dérober le mobilier funéraire d’une sépulture contemporaine de la dynastie Liao(907-1125 après J.C.) lorsque la structure porteuse en briques s’est effondrée. Un des pilleurs a été enseveli et est décédé. Ses complices ont eux été arrêtés par la police alors qu’ils tentaient de le sauver.

Comble de la malédiction pour les pilleurs, la sépulture avait déjà été profanée. Le riche mobilier funéraire qui accompagnait les morts avait disparu.

Issue d’une tradition nomade, la culture funéraire de la dynastie Liao témoigne d’un artisanat hautement spécialisé, tant dans le travail des métaux que de la porcelaine. Richement ornementées, les sépultures des dignitaires se composent de masques funéraires finement travaillés, ornés de phénix et de dragons, les créatures symbolisant le pouvoir chinois. (source : AFP)

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque