Elizabeth Price remporte le Turner Prize 2012

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 décembre 2012 - 269 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [05.12.12] – Lundi 3 décembre, le Turner Prize a été décerné à Elizabeth Price. La vidéaste a reçu le prix de 25 000 livres sterling des mains de l’acteur Jude Law lors d’une cérémonie organisée à la Tate Britain.

Succédant à Martin Boyce (2011) et Susan Philipsz (2010), l’artiste britannique Elizabeth Price vient de remporter l’édition 2012 du célèbre Turner Prize. C’est l’acteur Jude Law qui a remis à la lauréate ce prix doté de 25 000 livres (30 600 euros) lors d’une cérémonie organisée à la Tate Britain où sont exposées les œuvres des quatre finalistes désignés en mai dernier par le jury du prix.

Elizabeth Price présentait une œuvre vidéo intitulée « The Woolworths Choir of 1979 », une référence à un incendie survenu en 1979 au grand magasin Woolworths de Manchester et durant lequel dix personnes perdirent la vie. L’œuvre consiste en un montage de 20 minutes où se succèdent images d’archives, reportages, publicité, et clips de musique accompagnés de textes.

Ancienne musicienne et co-fondatrice dans les années 1980 du groupe indie-pop Talulah Gosh, Elizabeth Price s’est tournée vers la vidéo sur le tard. Le jury a cependant accueilli favorablement son œuvre qu’ils ont défini comme « une expérience rythmique et rituelle à travers des installations vidéos combinant différents matériaux et vocabulaires techniques », ajoutant que l’artiste avait su constituer « un puissant corpus d’œuvres durant les trois dernières années ». Comme chaque année, les trois autres finalistes ne sont pas totalement repartis les mains vides. Luke Fowler, Paul Noble et Lali Chetwynd ont chacun reçu la somme de 5000 livres sterling (6150 euros).

Légende photo

Panneau publicitaire pour le prix Turner signé par la journaliste Janet Street Porter - © Photo Jem Stone - 2004 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque