Deux trafiquants d’antiquités arrêtés en Grèce

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 octobre 2008

THESSALONIQUE (GRECE) [16.10.08] - Les autorités grecques, qui tentent activement d’endiguer le commerce illégal d’antiquités, ont arrêté deux trafiquants dont un employé d’un des nombreux musées nationaux d’archéologie, à proximité de Thessalonique.

Deux hommes, dont un employé du musée de sanctuaire antique de Dion, dans le nord de la Grèce, ont été arrêtés par la police grecque. Ils essayaient de revendre plus de 200 objets provenant de sépultures antiques fouillées illégalement. Les deux hommes proposaient aussi des photographies d’objets exposés dans plusieurs musées, un catalogue offert aux potentiels acheteurs.

Lors de cette arrestation, la police a saisi de très belles pièces, dont des bijoux en bronze et des amulettes datant des 8° et 7° siècles avant J.-C. Deux têtes de statue en marbre ont aussi été récupérées.

La justice grecque prévoit une peine de 25 ans de prison pour les trafiquants d’antiquités nationales.
[Source : AFP]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque