Samedi 15 décembre 2018

Deux statues Olmèques pour le Quai Branly

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mars 2008 - 270 mots

PARIS [14.03.2008] – Le Musée des Arts Premiers, Quai Branly à Paris, vient de recevoir deux statues Olmèques, offertes par les époux Barbier-Mueller.

Barbier-Muller : un nom inséparable de l’art premier. Et des musées français ! Jean-Paul et Monique Barbier-Mueller viennent encore de le confirmer en offrant « deux très belles statues Olmèques » qui viennent enrichir les collections américaines du musée du quai Branly. Un don auquel s’est montré particulièrement sensible la ministre de la Culture, Christine Albanel, qui a tenu « à remercier ces deux généreux mécènes et à souligner la ferveur de leur engagement dans le monde de l’art ».

Car les époux Barbier Muller ont, sans conteste, participé activement à la reconnaissance des arts premiers. D’abord en prêtant constamment des œuvres aux institutions internationales et en particulier aux musées français ; ensuite en créant, deux musées qui font aujourd’hui référence : en 1977, le musée Barbier-Mueller à Genève et en 1997, le museo Barbier-Mueller d’arts précolombiens à Barcelone. Enfin, en pratiquant une active politique de dons qui a, tout particulièrement, bénéficié à la France. Ainsi que l’a rappelé la ministre, « plus de mille deux cents objets provenant des collections Barbier-Mueller ont trouvé le chemin du musée du Quai Branly », parmi lesquelles il faut compter 502 dons.
Outre un ensemble considérable d’œuvres d’art du Nigéria, un poteau de maison cérémoniel des îles Salomon, une grande sculpture en pierre de l’île de Nias et une paire de figure de l’île de Flores ont ainsi été offerts au moment de la genèse du musée. Autant de dons qui ont permis de combler les lacunes des collections françaises.

 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque