Dimanche 16 décembre 2018

Dessins de Gauguin. La Bretagne à l’œuvre

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 21 décembre 2017 - 112 mots

Paul Gauguin (1848-1903) avait trouvé deux choses en Bretagne : l’exotisme et le trait. André Cariou, ancien directeur du Musée des beaux-arts de Quimper, analyse dans ce livre l’importance de cette région pour l’art de Gauguin, et sa découverte du dessin.

Si ses premières œuvres poursuivent une veine néo-impressionniste, ses séjours répétés à Pont-Aven, dès 1886, puis au Pouldu, lui font adopter un nouveau style, qu’il conservera jusqu’à la fin. Revendiquant une certaine maladresse dans le geste – « Je n’ai jamais su faire un dessin proprement », dira-t-il –, ses aplats de couleurs vives, cernées d’une épaisseur noire, marqueront sa production des Marquises et de Tahiti, et le rendront célèbre pour la postérité.

André Cariou,
Dessins de Gauguin. La Bretagne à l’œuvre,
Hazan, 140 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°708 du 1 janvier 2018, avec le titre suivant : Dessins de Gauguin. La Bretagne à l’œuvre

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque