Lundi 10 décembre 2018

Des réserves uniques pour le Musée d’art et d’histoire de Genève

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 27 octobre 2016 - 419 mots

GENEVE (SUISSE) [27.10.16] – Aujourd’hui réparties dans plusieurs dépôts, les réserves du Musée d’art et d’histoire de Genève seront conservées sur un seul et même site, dans un bâtiment en cours de construction dans le quartier de La Jonction. Les travaux de rénovation et d’agrandissement du musée sont eux sans cesse retardés.

Les 650 000 objets Des réserves du Musée d’art et d’histoire de Genève (MAH) seront bientôt rassemblés dans un nouvel édifice en cours de construction, rapporte Muriel Grand pour la Tribune de Genève. Situé dans l’éco-quartier de la Jonction, sur le site d’Artamis (l’ancien pôle culturel alternatif de la ville), ce dépôt de 10 000 m2 abritera également les réserves d’autres musées et établissements de la ville, tels que le Musée Ariana, la Bibliothèque de Genève, le Muséum d’histoire naturelle et le Fonds d’art contemporain.

Les réserves du MAH sont actuellement dispersées sur plusieurs sites, « certains dédiés spécifiquement à cet usage […] mais qui coûtent cher, et d’autres appartenant à la Ville, mais bien moins appropriés en termes de sécurité et de conservation » précise le quotidien genevois. Les réserves situées dans le quartier des Nations, qui abritent notamment les collections d’arts appliqués et d’arts graphiques du MAH, ont entrepris un titanesque chantier de récolement et de préparation logistique en vue du déménagement des objets dans le sous-sol du nouvel édifice en 2017. Pour David Bourceraud, régisseur du chantier, « toute la difficulté consiste à installer une véritable chaîne de travail humaine, avec différents corps de métier, dans un lieu qui n’est pas dévolu à cet usage ». « Une telle opération n’est menée qu’une seule fois dans la vie d’un musée. C’est pour nous l’occasion de tirer un bilan après plus de cent ans d’existence » ajoute Dominik Remondino, responsable du déménagement. Ce travail alimente par ailleurs la mise en ligne des collections du musée, dont plus de 40 000 œuvres sont à ce jour référencées.

Si la centralisation des réserves commencera dès l’année prochaine, lorsque le bâtiment de la Jonction sera achevé, le rassemblement de toutes les œuvres prendra plusieurs années. Etant donné que le projet d’extension et d’agrandissement du MAH - un projet en cours depuis près de 20 ans - a été rejeté par les Genevois en février dernier, il n’y a pas d’urgence dans le déménagement des collections. La Ville de Genève a dû repartir de 0, et, première étape d’un processus qui risque de durer une dizaine d’années, a mis en place une commission externe pour élaborer un nouveau projet.

Légende photo

Le Musée d'art et d'histoire (MAH) de Genève, Suisse © Photo Sanyam Bahga - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque