Des œuvres d’art contemporain vendues chez Sotheby’s au profit du Magasin de Grenoble

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 20 novembre 2014 - 519 mots

PARIS [20.11.14] - A l’occasion de sa vente semestrielle d’art contemporain, les 3 et 4 décembre prochains, Sotheby’s Paris mettra en vente onze œuvres au profit du Magasin de Grenoble, l’un des plus importants centres d’art contemporain en France.

Xavier Veilhan, François Morellet, Sylvie Fleury, Adel Abdessemed, Philippe Parreno, David Altmejd, John Armleder, Olivier Mosset, Mai-Thu Perret, Carsten Holler : chacun de ces dix artistes majeurs de la création contemporaine française et internationale, qui doit au Magasin une partie de sa reconnaissance pour y avoir été exposé dans le passé, a fait don, en association avec sa galerie, d’une œuvre récente représentative de son travail. Une œuvre d’Alighiero Boetti (1940-1994), autre artiste historiquement lié au Magasin, figurera aussi dans la vente.

La totalité du prix marteau obtenue à l’issue des enchères sera reversée au Magasin, de même qu’une grande partie des commissions acheteurs, normalement perçues par Sotheby’s à l’occasion de ses ventes. Sans pour autant constituer une vente aux enchères caritative, la maison de ventes renonce ainsi à une partie des frais de la vente.

« Des fonds nécessaires au maintien des activités et au développement des recherches »

Né d’une décision conjointe entre l’Etat et la Ville de Grenoble, dans le contexte de la décentralisation, le Centre national d’art contemporain de Grenoble a ouvert ses portes en avril 1986. Le Magasin ne possède pas de collection et consacre l’intégralité de ses espaces (une friche industrielle à la structure métallique rivetée typique des ateliers Eiffel reconvertie par l’architecte Patrick Bouchain et un espace autonome) aux expositions temporaires programmées, en étroite collaboration avec les artistes invités. S’y sont notamment succédés, Richard Long, Michelangelo Pistoletto, Guillaume Bijl, Matt Mullican Richard Prince, Anish Kapoor, Daniel Buren, John Baldessari, ou quelques années plus tard Liam Gillick et Yan Pei-Ming.

Selon Yves Aupetitallot, directeur du Magasin : « À travers cette collaboration qui a été rendue possible grâce à la générosité des artistes, nous espérons soulever les fonds nécessaires au maintien de notre activité et développer notre programme de recherche. Ce projet mûrissait depuis deux ans. Nous sommes heureux de le concrétiser avec le concours des artistes et de leurs galeries et d’une maison telle que Sotheby’s. Cet événement mettra ainsi en lumière la formidable histoire qui lie le Magasin à ces artistes depuis presque 30 ans. »

Pour les artistes, le don de l’une de leurs œuvres est une façon d’honorer le Magasin, où ils ont réalisé des expositions qui ont marqué leur carrière. C’est, autrement dit, une façon d’affirmer le rôle d’institutionnalisation du marché que jouent les centres d’art contemporain, en participant d’une certaine manière à la cote des artistes exposés.

Adel Abdessemed traduit bien cette reconnaissance : « C’est un lieu d’art contemporain déplacé du centre, avec une histoire prestigieuse et noble. Personnellement j’étais honoré d’y exposer et de travailler avec Yves. Le soutenir est un juste retour des choses ». « Le Magasin a été une étape importante dans mon travail » a affirmé Olivier Mosset, tandis que John Armleder a tout simplement remercié le Centre national d’art et que Xavier Veilhan a exprimé sa fierté d’y avoir été invité.

Légende photo

Sylvie Fleury, Mushroom (Color Map E5 Rage xtc AG) (2006-2011), fibre de verre et peinture métallisée, 130 x 110 cm, oeuvre unique, vente chez Sotheby's Paris du 4 et 5 décembre 2014 - Estimation : 20.000/30.000 € - © Photo Sotheby's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque