Dimanche 21 octobre 2018

Des manifestants demandent au MoMA d’écarter un conseiller économique de Donald Trump de son conseil d’administration

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 24 février 2017 - 316 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [24.02.17] – Le Museum of Modern Art de New York a dû faire face à des protestations le 17 février : des manifestants ont réclamé le départ du conseil d’administration du musée d’un proche de l’administration Trump, Laurence Fink.

Le nombre exact de manifestants présents vendredi au Museum of Modern Art de New York est difficile à définir car ils se fondaient dans la foule des visiteurs. Ils étaient présents pour protester contre la présence de Laurence Fink, dit « Larry », au conseil d’administration du musée.

Le co-fondateur et PDG de la société de gestion d’actifs Blackrock est en effet membre du Forum stratégique et politique du président américain Donald Trump, en tant que conseiller économique.

Dans un communiqué, le groupe de manifestants a expliqué qu’en tant que conseiller d’un président « qui mène une guerre contre les musulmans, les immigrés, les femmes, les LGBT, les personnes en situation de handicap, et contre la planète elle-même » Larry Fink ne pouvait pas « être un conseiller raisonnable » et que le MoMA cautionnerait, en le gardant dans son conseil d’administration, une présidence « qui normalise la suprématie des blancs ».

L’annonce de cette manifestation avait été faite lors d’une interview télévisée de l’artiste Coco Fusco par l’historien d’art Steven Nelson. Coco Fusco était au MoMA le 17 février parmi les manifestants dont certains brandissaient des banderoles où l’on pouvait lire: « La résistance au fascisme est le meilleur des arts ».

Egalement présent sur les lieux, l’artiste Brian Fernandes-Halloran a tenu à expliquer que garder Larry Fink au conseil d’administration du MoMA équivaudrait à « normaliser les tendances fascistes de Donald Trump ». Des écritures étaient projetées sur les façades du musée à la tombée de la nuit et on pouvait y lire : « Evincez Trump » ou « Ne normalisez pas Trump », comme le rapporte un article de Hyperallergic.

Légende photo

Larry Fink au Wilson Awards © Photo Wilson Center - 2010 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque