Des héritiers reprochent à la Suède de chicaner dans la restitution d’une œuvre d’art volée par les nazis

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2009

STOCKHOLM (SUEDE) [20.03.09] – Les héritiers d’un homme d’affaires et collectionneur juif tentent de récupérer un tableau d’Emil Nolde saisi par les nazis durant la deuxième guerre mondiale, et acheté dans les années 1960 par le Moderna Museet de Stockholm.

Les héritiers d’un collectionneur réclament depuis 2002 qu’un tableau d’Emil Nolde, peint en 1917 et conservé au Moderna Museet de Stockholm, Blumengarten, leur soit restitué, puisqu’il a été volé par les Nazis lors de la deuxième guerre mondiale, rapporte Bloomberg. Il s’agit de la première plainte du genre en Suède, qui est un des 44 pays à avoir signé en 1998 les accords de Washington pour la résolution des plaintes en matière d’œuvres d’art saisies par les Nazis.

Les héritiers d’Otto Nathan Deutsch accusent la Suède de ne pas suffisamment coopérer : lorsque ces héritiers ont fait connaître leur requête auprès du musée en 2002, celui-ci les a renvoyés vers le gouvernement, qui les a à son tour renvoyés vers le musée. Ricardo Lorca-Deutsch, un des plaignants âgé de 80 ans, a alors écrit une lettre à la ministre de la culture Lena Adelsohn Liljeroth, pour solliciter son intervention ; cette dernière lui a répondu que cette affaire ressortait au musée.

Les héritiers de M. Deutsch ont pourtant émis des propositions de solutions, comme vendre au musée le tableau estimé à 4 millions de dollars à une somme inférieure de 25% à sa valeur sur le marché, ou offrir au musée une compensation financière correspondant à la somme dépensée lors de l’acquisition du tableau, ou encore son rachat pour 200 000 dollars. La direction du musée demande du temps pour réfléchir.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque