Découverte des mines du roi Salomon ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 octobre 2008 - 296 mots

AMMAN (JORDANIE) [29.10.08] – Une équipe d’archéologues découvre ce qui pourrait être l’une des légendaires mines du roi Salomon, dans le sud de la Jordanie.

Une équipe d’archéologues, menée par le Dr Thomas Levy de l’Université de Californie, a découvert une mine de cuivre que le carbone 14 date du 10e siècle avant J.-C., dans la zone de Khirbat en-Nahas, « mines de cuivre » en arabe, au sud de la Mer Morte. L’équipe émet l’hypothèse que ces mines pourraient être celles du roi Salomon, qui a également régné au 10e siècle avant J.-C. Connu pour avoir apporté stabilité et prospérité à son royaume, le roi Salomon a été à l’initiative de nombreux grands travaux.

Les mines de Salomon sont un sujet qui fascine archéologues et chercheurs, surtout depuis la publication, au 19e siècle, du roman de H Rider Haggard, Les Mines de Salomon, qui imaginait que celles-ci étaient des mines d’or ou de diamants. Le Dr Levy, qui a mené les fouilles, s’interroge sur les découvertes de son équipe, mises en relation avec les faits décrits par la Bible, qui confirmerait qu’il s’agit des mines du roi Salomon. « Même si nous ne pouvons pas, systématiquement et à priori, croire à tout ce que nous affirme la Bible, nous sommes forcés de constater que ces recherches aboutissent à la conclusion qu’il existe une corrélation entre les dernières découvertes archéologiques et les récits mentionnés dans la Bible, notamment pour ce qui concerne la datation des événements historiques », déclare Thomas Lévy. Le site de Khirbat en-Nahas est mentionné dans la Bible sous le nom d’« Edom ».

Les fruits de ces recherches ont été publiés dans la prestigieuse revue spécialisée américaine : Proceedings of the National Academy of Sciences.
[Sources : Arouts 7 / Mail Online]

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque