Mercredi 14 novembre 2018

Découverte de la plus ancienne forme d’art pariétal datée de 37 000 ans

Par Chloé Da Fonseca · lejournaldesarts.fr

Le 16 mai 2012 - 391 mots

CASTEL MERLE [16.05.12] – Une équipe internationale de chercheurs a découvert dans l’Abri Castanet, sur le site préhistorique de Castel Merle (Périgord), la plus ancienne forme d’art mural. Datant d’il y a 37 000 ans, ces motifs gravés seraient antérieurs aux peintures de la grotte de Chauvet (32 000 ans).

Découvert en 2007, un bloc de calcaire de 1,5 tonne présente des images gravées d’animaux (notamment des chevaux) et de formes géométriques. Selon l’équipe de chercheurs, ces motifs révèlent le haut degré de sophistication des premiers Homos Sapiens. Les dessins ont été datés de 37 000 ans et attribués à nos ancêtres de l’époque de l’Aurignacien (entre 40 000 et 28 000 ans). Le site de l’Abri Castanet conservait aussi des centaines d’ornements (des dents d’animaux, des coquillages et des perles d’ivoire).

La richesse de ces gravures témoigne du rôle important de l’expression artistique pour les Homos Sapiens. Chaque découverte de traces de nos ancêtres préhistoriques aide la recherche à avancer dans la compréhension de ces premiers hommes modernes qui ont, en migrant depuis l’Afrique jusqu’en Europe, pris progressivement la place des hommes de Neandertal.

Randall White, professeur d’anthropologie à l’Université de New York et responsable des fouilles sur le chantier, a expliqué à l’AFP : « Les premiers humains aurignaciens fonctionnaient plus ou moins comme les humains d’aujourd’hui. Ils avaient des identités sociales relativement complexes, transmises par le biais d’ornements personnels et ils pratiquaient aussi la sculpture et les arts graphiques. Il est aussi évident que les Aurignaciens avaient un langage sophistiqué, on a du mal à imaginer une telle complexité conceptuelle et technique sans la capacité de s’exprimer par la langue et aussi pour transmettre ce savoir ».

L’Abri Castanet, découvert en 1911, se trouve à une dizaine de kilomètres de la célèbre grotte de Lascaux, dont les peintures ont été réalisées par les descendants des Aurignaciens il y a 17 000 ans. La datation de ce bloc de calcaire décoré est antérieure à celle de la grotte Chauvet, qui abritait jusqu’à présent les plus anciennes peintures et gravures connues. En Espagne, des chercheurs ont daté de 42 000 ans les peintures murales de la grotte Nerja; mais l’analyse a été réalisée sur des bouts de charbon trouvés à proximité des parois, et l’équipe scientifique manque de moyens, notamment financiers, pour établir une datation à partir des peintures elles-mêmes.

Légende photo

L'abri Castanet - site préhistorique - Castel Merle - Dordogne - © Photo : Père Igor - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque