Dimanche 22 septembre 2019

Décès du galeriste Maurice Garnier

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 17 janvier 2014 - 259 mots

PARIS [17.01.14] - Maurice Garnier est décédé le 10 janvier. Jusqu’au bout il sera resté fidèle à celui qui deviendra après 1977 l'unique artiste de la galerie : Bernard Buffet

Bernard Buffet (décédé en 1999) perd son plus important soutien après sa femme Annabel, son galeriste. Maurice Garnier (né en août 1920) le rencontre en 1948, alors qu’il était associé avec Emmanuel David et dès l’année suivante ne cesse de l’exposer dans sa galerie parisienne de la rue de Matignon jusqu’à il y a encore quelques jours. En 1977, il décidait même de n’exposer que lui.

Depuis longtemps, Maurice Garnier et sa femme Ida voulaient créer un musée dédié à Bernard Buffet. Plusieurs villes avaient été approchées (Albi, Carpentras) mais aucun projet n’a abouti, le ministère de la Culture ayant des préventions à l’égard de son travail. Ils avaient alors constitué un Fonds de dotation, riche de près de 300 œuvres et documents d’archives, en espérant un jour que ce fonds se transforme en musée. En 2011, le couple avait donné une toile de Bernard Buffet, Les Oiseaux, le rapace (1959) au Musée d’art moderne de la Ville de Paris.

Maurice Garnier revendiquait une forme d’asociabilité, n'hésitant pas à faire état d'une forme d'introversion. Son amitié avec le peintre n'avait pas besoin de beaucoup de mots pour se construire. Il organisait chaque année une exposition thématique de son unique artiste.

Bernard Buffet sort lentement du purgatoire mais son ami de 50 ans ne sera plus là pour assister à sa renaissance annoncée et à laquelle il aura contribué largement.

En savoir plus
Consulter la fiche de la Galerie Maurice Garnier - 6 avenue Matignon - Paris 8e

Légende Photo :
Bernard Buffet devant un de ses tableaux - source museebernardbuffet.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque