Décès du conseiller d’Etat et homme de culture Jacques Vistel

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 25 janvier 2017 - 283 mots

PARIS [25.01.17] – Le haut fonctionnaire Jacques Vistel est décédé le 14 janvier 2017 à l’âge de 76 ans. Au cours de sa carrière, il a occupé plusieurs fonctions dans la culture, notamment celle de directeur du cabinet de Catherine Tasca, ministre de la Culture et de la Communication entre 2000 et 2002.

Très impliqué dans les institutions culturelles, Jacques Vistel est décédé le 14 janvier 2017 à l’âge de 76 ans. Parmi une multitude de fonctions exercées dans le secteur public, il avait fait plusieurs passages dans le domaine de la Culture et de la Communication.

A sa sortie de l’Ecole nationale d’administration en 1966 (promotion Montesquieu), il avait intégré le Conseil d’Etat, d’abord comme auditeur, dès 1966, puis en tant que maître des requêtes en 1973. Il avait ensuite été successivement conseiller technique au cabinet de Michel Guy, alors secrétaire d’Etat à la Culture (1974 - 1976), puis adjoint au directeur des musées de France (1978 - 1982). Dans les années 70, il a aussi été président de la Fondation nationale de la photographie (1975 - 1979), de la Société des grands interprètes (1976 - 1979) et du groupe vocal de France (1977 - 1983).

En 1987, Jacques Vistel avait été le médiateur du cinéma, avant de devenir président du Musée Rodin (1993-2000) puis directeur du cabinet de Catherine Tasca, alors ministre de la Culture et de la Communication, (2000 – 2002). Il a aussi été président d'honneur de la fondation Alberto et Annette Giacometti en 2011, fondation dont il a piloté la mission de préfiguration de 2003 à 2011, président de l'Opéra national de Lyon entre 2006 et 2015 et était président de la Fondation de la Résistance depuis 2009.

Légende photo

Jacques Vistel © Fondation de la Résistance/ photo Frantz Malassis

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque