Dimanche 9 décembre 2018

Décès de l’artiste britannique Howard Hodgkin

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2017 - 354 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [10.03.17] – L’artiste, lauréat du Turner Prize en 1985, Howard Hodgkin est décédé le 9 mars à l’âge de 84 ans. Il était considéré comme une figure centrale de la scène londonienne.

Le peintre Howard Hodgkin, qui se considérait comme un « peintre figuratif de situations émotionnelles » est décédé hier dans un hôpital londonien. L’artiste, né en 1932, avait enseigné à l’Académie des Beaux-Arts de la ville de Bath avant de se faire connaître pour son travail peint et gravé. En 1984 l’artiste admirateur d’Edgar Degas représente l’Angleterre à la Biennale de Venise. L’année suivante il reçoit le Prix Turner (avant que les règles ne changent et ne forcent à récompenser que les artistes de moins de 50 ans) puis est anobli par la Reine d’Angleterre en 1992.

Malgré sa notoriété au-delà de la Manche, Howard Hodgkin était peu connu du grand public français. Le Musée des beaux-arts de Nantes lui avait cependant consacré une exposition rétrospective en 1990. Ses gravures avaient été présentées à la galerie Eric Dupont en 2015.

De nombreuses institutions anglophones lui ont déjà rendu hommage : le Guardian rapporte que selon Sir Nicholas Serota, directeur de la Tate « Howard Hodgkin était l’un des plus grands artistes et coloristes de sa génération. Ses peintures, sensuelles et intenses, étaient imprégnées de l’amour qu’il portait au XIXe siècle, notamment pour Degas, Vuillard et Bonnard. Elles étaient également imprégnées de son goût pour la chaleur et les couleurs de l’Inde qu’il avait visité de nombreuses fois. »

L’artiste se disait très attentif aux émotions et son sujet de prédilection était le souvenir de moments ou de conversations qu’il avait eus avec des proches. De ces souvenirs résultaient des œuvres telles que Dinner at West Hill (1964-1966, collections de la Tate).

Howard Hodgkin n’a jamais cessé de travailler. Ses oeuvres sont actuellement présentées à la galerie Gagosian de Hong Kong et deux autres expositions sont prévues en 2017 : une, qui devrait être inaugurée en juin à la Hepworth Wakefield, étudiera l’influence de l’Inde dans son travail. Une autre à la National Portrait Gallery, « Absent Friend », qui ouvrira ses portes au public le 23 mars prochain.

Légende photo

Howard Hodgkin (1932-2017), « Tide », 2015-2016, peinture, 37,8 x 46 cm © photo Howard Hodgkin | Gagosian Gallery

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque