Décès de l’artiste américain John McCracken

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 avril 2011 - 223 mots

MANHATTAN (ETATS-UNIS) [12.04.11] – L’artiste américain John McCracken vient de s’éteindre. Alors que la première exposition européenne de son œuvre minimaliste se tient en ce moment même en Italie.

Le 8 avril 2011, l’artiste américain John McCracken est décédé des suites d’une longue maladie à l’âge de 76 ans. A l’heure de sa disparition, une exposition européenne lui est pour la première fois consacrée. Inaugurée le 22 février 2011, au Castello di Rivoli, cette rétrospective rend hommage à l’artiste en célébrant son oeuvre. Et ce jusqu’au 19 juin prochain.

Né en 1934, sur la côte ouest des Etats-Unis, John McCracken a participé au mouvement d’intense création qui s’y est développé dans les années 1960. Il est considéré comme l’un des grands représentants du minimalisme américain. Ses réalisations en trois dimensions sont à la fois sculptures et peintures et ses constructions une véritable expérience contemplative. Ses formes élémentaires, aux surfaces planes et aux couleurs pures sont en apparence simples et ordonnées. Mais elles sont en réalité réflectives et témoignent d’une réflexion constante et d’un travail poussé sur l’espace et l’infini, sur le rapport de l’œuvre à son environnement.

En cela, l’art de John McCracken a profondément marqué l’évolution de l’art contemporain et de l’art conceptuel. L’idée prime sur son exécution, incarnant ainsi parfaitement le célèbre précepte de l’art minimal, selon lequel « Less is more ».

Légende photo

John McCracken - Photo Carley Margolis - Courtesy David Zwirner, New York

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque