Décès de l’architecte paysagiste Michel Corajoud

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 3 novembre 2014 - 644 mots

PARIS [03.11.14] - Michel Corajoud, l’architecte principal de la rénovation des quais de Bordeaux et le concepteur du « miroir d’eau » s’est éteint mercredi 29 octobre des suites d’un cancer à l’âge de 77 ans.

La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a rendu hommage jeudi 30 octobre à Michel Corajoud, mort mercredi 29 octobre 2014 à l’âge de 77 ans, en le qualifiant de « paysagiste de génie » qui « a anticipé ce que le paysage pouvait apporter à la ville et au territoire ». « Au-delà de l’œuvre », a ajouté la ministre, « il faut saluer une personnalité chaleureuse, originale et exceptionnelle, d’une indépendance absolue, dotée d’une parole élégante, charismatique et [avec] l’art de dire simplement des concepts complexes afin qu’ils soient transmissibles et sujets de débats ».

« Le paysage c’est l’endroit où le ciel et la terre se touchent. »
Michel Corajoud est considéré comme l’un des fondateurs du renouveau du métier du paysagiste. Il disait : « partir du paysage pour penser la ville me semble une démarche fondatrice extrêmement pertinente ».

Il a été l’un des architectes de la rénovation de la ville de Bordeaux. D’abord en se voyant confier, dès 1999, le chantier des quais de la rive gauche de la Garonne. Le paysagiste a réhabilité ce qui n’était alors que parkings et friches industrielles en une longue promenade agrémentée de nombreux espaces verts, d’équipements sportifs et d’une zone commerciale. Ce « rêve réalisé » qui a permis de « rendre la rive » aux habitants et aux visiteurs, a été inauguré par le maire Alain Juppé (UMP) et le président de la Communauté urbaine Vincent Feltesse (PS) en mai 2009.

Il a également conçu (avec le fontainier Jean-Max Llorca et l’architecte Pierre Gangnet) le célèbre « miroir d’eau », livré à la Ville de Bordeaux en 2006. « Les gens l’ont adopté de façon assez phénoménale. On l’avait un peu anticipé, mais ça nous a dépassés. Ils en ont fait un lieu urbain comme il en existe peu. », s’étonnait récemment encore le paysagiste. Le Miroir est révélateur « d’une époque où en terme d’architecture urbaine on commence à penser différemment, à cesser de "gesticuler", pour s’intéresser aux gens, penser à eux et faire en sorte qu’ils soient bien dans l’espace », résumait Michel Corajoud. Le modèle a fait école en France et dans le monde jusqu’en Chine.

Parmi les autres réalisations majeures du paysagiste, on peut également rappeler la Cité internationale de Lyon, projet sur lequel il avait collaboré avec l’architecte Renzo Piano. L’architecte italien a été un des premiers à lui rendre hommage en écrivant sur son site Internet : Michel Corajoud a été « l’un des premiers grands paysagistes à conceptualiser en France une nouvelle approche du paysage urbain contemporain ».

Michel Corajoud a également réalisé le Parc de Gerland à Lyon, le jardin Wilson en Seine-Saint-Denis, le parc du Sausset au Nord de Paris, le parc urbain de Saint-Denis de La Réunion, le jardin d’Eole, en bordure des voies ferrées de la gare de l’Est, à Paris dans le 18e. Dernièrement, Michel Corajoud avait été associé au projet de transformation du site minier du Puits Couriot en un parc-musée, à Saint-Etienne, qui sera inauguré le 3 décembre prochain.

Né le 14 juillet 1937 à Annecy, il avait suivi une formation à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, puis avait fait ses classes au côté de Bernard Rousseau, ancien collaborateur de Le Corbusier. Le paysagiste a enseigné pendant 37 ans à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles. Il a formé nombre de paysagistes de talent tels Alexandre Chemetoff, Henri Bava (Agence Ter), Michel Desvigne, Gilles Vexlard, Alain Marguerit, et bien d’autres, constituant la grande école du paysage en France qui a eu des échos élogieux en Europe et dans le monde. Depuis 1975, Michel Corajoud travaillait avec son épouse, également paysagiste.

Légende photo

A Bordeaux, Michel Corajoud a travaillé au réaménagement des quais, illustré par le miroir d'eau - © Photo Blaue Max - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque