Décès de la sculptrice Coosje van Bruggen, épouse de Claes Oldenburg

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 janvier 2009

LOS ANGELES (ETATS-UNIS) [14.01.09] – La sculptrice Coosje van Bruggen vient de mourir à l’âge de 66 ans. Sa collaboration avec son mari Claes Oldenburg avait permis à plus de 40 sculptures publiques de voir le jour.

Claes Oldenburg %26Coosje van Bruggen1986 - %26copy; D.R

La critique, historienne de l’art et sculptrice Cossje van Bruggen est morte le samedi 10 décembre à Los Angeles, rapporte le New York Times. Pendant trois décennies, Coosje van Bruggen et son mari, l’artiste Pop Claes Oldenburg, ont travaillé ensemble et créé plus de 40 sculptures publiques pour les parcs, espaces urbains et musées. Chacune d’entre elles est un objet démesuré, toujours en rapport avec l’endroit pour lequel il est créé. On leur doit notamment la Bicyclette Ensevelie du Parc de la Villette de Paris, la sculpture d’un vélo haute de plusieurs mètres, à moitié enfouie dans le sol.

Coosje van Bruggen, née en 1942, a obtenu son diplôme en histoire de l’art à l’université Rijks de Groningen en 1967, et est devenue, la même année, commissaire assistante au musée Stedelijk d’Amsterdam. Elle a ainsi côtoyé les membres de l’avant-garde hollandaise. Elle a ensuite enseigné l’histoire de l’art à l’académie des beaux-arts de Enschede, avant de s’installer à New York avec Oldenburg en 1977. Le dernier projet du couple, « Tumbling Tacks », sera installé en mai 2009 au Kistefos Museum près d’Oslo.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque