Mercredi 8 décembre 2021

Décès de Bob Calle à 94 ans

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 9 avril 2015 - 378 mots

PARIS [09.04.15] - Collectionneur, historien d’art, directeur de musée tout en étant cancérologue de renom, Robert Calle, le père de Sophie Calle, est décédé le 6 avril 2015 à l’âge de 94 ans.

Le décès de Robert Calle à l’âge de 94 ans, lundi 6 avril 2015 a ému le monde de l’art. Le père de Sophie Calle n’était pas seulement un cancérologue reconnu, il a dirigé l’Institut Curie pendant près de 12 ans, mais il était également un grand collectionneur, un historien d’art et un acteur important de la diffusion de l’art contemporain.

Originaire d’Aigues-Vives dans la région nîmoise, Bob Calle a été l’artisan du succès du Carré d’art de Nîmes. Initiateur du projet dans les années 80 avec Jean Bousquet, l’ancien maire de la ville, il en a également été le premier directeur, de 1993, date de son ouverture, à l’année 2000. Collectionneur d’art contemporain, il rencontre César, Arman et Martial Raysse à son arrivée à Paris en 1946 et avec lesquels il devient ami. Habitué des galeries de Saint Germain des Près, il écrit même des ouvrages sur Jean-Charles Blais et Richard Baquié et a publié en 2009 le premier volume du catalogue raisonné de l’œuvre de Christian Boltanski sur lequel il travaillait depuis les années 2000.

Il laisse derrière lui l’image d’un homme passionné et intelligent ayant marqué l’histoire de l’art contemporain.

Erratum

LeJournaldesArts.fr a reçu le courrier suivant de Guy Tossato, directeur du Musée de Grenoble que nous remercions pour ces précisions :

Sans vouloir enlever un quelconque mérite à Bob Calle, pour qui j’avais beaucoup d’amitié, je tiens à corriger une erreur qui s’est glissée dans votre article le concernant.
Bob Calle a dirigé la préfiguration du Carré d’art de Nîmes de 1986 à 1991 où il a, durant cette période, porté notamment le projet architectural du futur musée. À partir d’octobre 1991, à son invitation, je l’ai codirigée avec lui jusqu’en 1993. À partir de juillet 1993, Bob s’est retiré et m’a laissé la direction pleine et entière du Carré d’art que j’ai dirigé seul durant sept ans et demi jusqu’en décembre 2000. Bob aimait la vie et les arts. J’ai eu la chance de croiser son chemin et de partager avec lui ce qu’il aimait.
Guy Tossato, directeur du Musée de Grenoble

En savoir plus
Consulter la fiche biographique de Bob Calle

Légende Photo :
Bob Calle avec César, lors de son anniversaire en 1990. Photo D.R

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque