Samedi 17 février 2018

De fausses peintures de Tracey Emin trouvées en Angleterre

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 janvier 2010

LONDRES (ROYAUME-UNI) [26.01.10] – La police britannique a révélé être en train d'enquêter sur un cercle de faussaires découvert à Manchester. Les faussaires se seraient intéressés aux œuvres de Tracey Emin, créant des dizaines de faux tableaux retrouvés sur le marché en 2009.

Un « cercle de faussaires » , spécialisés dans la contrefaçon d'œuvres de l'artiste Tracey Emin, est l'objet d'une enquête de la police britannique. Scotland Yard a ouvert une investigation en 2009, après la découverte de plusieurs peintures sur le marché de l'art, éveillant les soupçons des experts. Pablo Picasso et Andy Warhol ne semblent pas être les seuls artistes à avoir les faveurs des faussaires.

Deux hommes, âgés de 21 et 22 ans, seraient impliqués dans l'activité de ce « cercle » selon les déclarations de la police. Ils ont été arrêtés en novembre 2009 à Manchester sur des soupçons d'escroquerie et de blanchiment d'argent.

Selon The Independent, la police a révélé cette information lors de l'inauguration d'une exposition au Victoria and Albert Museum à Londres. Organisée en collaboration avec l'unité Art et Antiquités de la police métropolitaines, l'exposition « The Metropolitan Police Service's Investigation of Fakes and Forgeries » met en lumière les méthodes d'investigation et les techniques de lutte contre les contrefaçons d'œuvres d'art de la police anglaise.
Parmi les œuvres de faussaires de génie figurent les objets créés par Shaun Greenhalgh, condamné en 2007. Son travail s'est étendu des petites figurines égyptiennes de la période amarnienne aux peintures de Lowry.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque