Vendredi 22 novembre 2019

De beaux restes

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 22 novembre 2017 - 99 mots

Photographie - Peintre, photographe et designer, Geraldo de Barros (1923-1998) a été l’une des grandes figures de la scène artistique brésilienne de la seconde moitié du XXe siècle. À la suite de différentes attaques cérébrales qui le handicapent, il plonge dans ses archives familiales et, avec l’aide d’une assistante, il réalise des découpages et collages. Sobras (« restes ») restitue ce travail émouvant de souvenirs d’enfant revisités. Mise en contrepoint, la nouvelle de l’auteure brésilienne Vanessa Barbara restitue d’une manière aussi envoûtante et originale l’univers de l’artiste. Prix Nadar 2017, Sobras est par ailleurs la première parution à l’international de cet artiste.

Geraldo de Barros,
Sobras,
éditions Chose commune, 124 p., 60 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°707 du 1 décembre 2017, avec le titre suivant : De beaux restes

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque