Mercredi 23 janvier 2019

Damien Hirst s’invite à la Tate modern

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 janvier 2008 - 143 mots

LONDRES [17.12.2007] – La libéralité de l’artiste Damien Hirst lui ouvre les portes de la Tate Modern. Celui qui faisait partie du club des « Joung british artists » dans les années 90 vient de faire don au musée britannique de quatre œuvres emblématiques dont Mother and Child Divided : une vache et un veau coupés en deux dans la longueur, conservés dans un bocal de formol comme une tumeur au muséum. C’est avec cette œuvre très controversée que l’artiste, aujourd’hui le plus côté du marché de l’art, avait remporté le prestigieux prix Turner, en 1995. La dernière création de l’artiste, un crâne humain recouvert de diamant, se serait vendu pas moins de 74 M€. A ce prix, aucun musée ne peut concourir, rendant plus généreux encore le don de Damien Hirst, estimé par le Financial Times à 21M €.

Source : AFP
 
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque