Damien Hirst interdit à un réalisateur de filmer ses oeuvres

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 janvier 2009 - 234 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [07.01.09] – Damien Hirst continue de défrayer la chronique en refusant cette fois à un réalisateur de documentaires le droit de filmer ses œuvres.

Ben Lewis - T. Murakami%26copy; Ben Lewis

Après avoir menacé d’intenter un procès contre un jeune artiste de 16 ans ayant vendu une œuvre où figurait l’un de ses crânes en diamant, l’artiste britannique ne permet pas au réalisateur de documentaires Ben Lewis, de filmer ses œuvres actuellement présentées au British Museum.

« C’est comme si nous vivions dans un Etat communiste » a déclaré Ben Lewis, abasourdi par le refus de Damien Hirst. Ce dernier a en effet demandé aux responsables du musée d’interdire au réalisateur de filmer ses œuvres, en raison de la réputation de Ben Lewis d’être assez critique envers l’art postmoderne, raconte le Telegraph.
« Il s’agit d’une institution financée par le public et j’ai le droit de filmer les œuvres d’art qui y sont présentées » a ajouté le réalisateur qui souhaitait filmer des crânes de l’artiste pour un programme diffusé sur la BBC intitulé « Brave New Art World ». Il s’agit d’une enquête sur le marché de l’art contemporain et les prix étonnants qu’ont pu atteindre certaines œuvres.

Un porte-parole du musée a certifié que Damien Hirst était dans son droit et a souligné que l’artiste « n’essayait pas d’être restrictif ».

Pour en savoir plus sur Ben Lewis

L'art s'explose - Royaume Uni - 2008 - 90 mn

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque