Mercredi 17 octobre 2018

« Vivat la danse ! »

Un repère d’artistes

Par Céline Piettre · L'ŒIL

Le 17 décembre 2012 - 400 mots

À Armentières, dans le Nord de la France, Le Vivat, scène conventionnée de danse et de théâtre, programme à la fin du mois de janvier le festival « Vivat la danse ». Durant cinq jours, des artistes venus de divers horizons se retrouvent sur scène afin de changer « nos repères ».

Soixante projecteurs jouent une partition électrique (Yves Godin) ; un homme seul, magicien-chorégraphe, improvise un concert illusionniste du bout de ses doigts enflammés (Gérald Kurdian et Philippe Quesne) ; des danseurs s’accrochent au plafond comme des chauves-souris (Vincent Dupont) ; d’autres se débattent avec des objets qui leur collent aux basques quand ils ne grimpent pas littéralement au mur (Fanny de Chaillé et Philippe Ramette) ! La 16e édition du festival « Vivat la danse ! » exhorte à « changer [ses] repères ». Au programme : vertiges, hallucinations, commotions – légères, mais tenaces – et invités sans identités claires. On trouve ici des chorégraphes, bien sûr, mais aussi des plasticiens, des musiciens, des metteurs en scène et en espace et des artistes aux multiples casquettes.

Né en 1994 à Armentières, le festival nordiste n’a jamais aimé les étiquettes. Les tiroirs bien rangés et classés par catégories. Connu et reconnu pour sa dimension prospective et son soutien à la jeune création, c’est l’un des premiers à programmer Boris Charmatz, Alain Buffard, Mark Tompkins ou Christian Rizzo. Depuis presque vingt ans, il traverse les frontières disciplinaires sans états d’âme. À côté des collaborations entre deux artistes de champs différents, comme cette année le plasticien Philippe Ramette et la « dramaturge » Fanny de Chaillé avec Passage à l’acte, la manifestation invite des chorégraphes ouverts aux apports extérieurs. En résidence au « Vivat » depuis septembre 2011, Mylène Benoit est l’une d’eux. Sa pièce Cold Song, le troisième des solos programmés pour l’édition 2013, tient du film, de l’installation, de la conférence… Terrain d’expérimentations pour sa prochaine création.

Sur la liste des convives, on croise encore Claire Croizé, Thibaud Le Maguer, Christian Rizzo, Eszter Salamon, Boris Charmatz et David Roland. Tous font de l’artifice une matière première pour interroger l’art de la scène. Faiseurs et défaiseurs de prestiges. Laborantins spectaculaires.

quoi ?
Festival « Vivat la danse ! »

où ?
Armentières (Le Vivat, La Coop, hôtel de ville, L’Albatros) et Roubaix (La Condition publique, Le Garage).

quand ?
Du 25 au 30 janvier 2013.

comment ?
Billetterie en ligne.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°653 du 1 janvier 2013, avec le titre suivant : « Vivat la danse ! »

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque