Vendredi 19 octobre 2018

Art ancien

Un dessin de Rembrandt authentifié dans un musée allemand

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 16 février 2017 - 334 mots

BRAUNSCHWEIG (ALLEMAGNE) [16.02.17] – Présente dans les collections d’arts graphiques d’un musée de Basse-Saxe depuis 250 ans, une esquisse de Rembrandt a été authentifiée. Elle était jusqu’alors attribuée à un peintre allemand du XVIIIe.

Alors que le Musée Herzog Anton Ulrich à Braunschweig (Allemagne) était en train de numériser ses collections, une petite esquisse au crayon représentant un chien assis a attiré l’œil du directeur du département des dessins, Thomas Döring. Présente dans les collections du musée depuis 250 ans, l’œuvre est jusqu’ici attribuée au peintre allemand Johann Melchior Roos (1663-1731). Peintre du début du XVIIIe siècle, Johann Melchior Roos était si prolifique en dessin d’animaux que cette attribution ne fut pas remise en question. L’œuvre, quant à elle, fut un peu oubliée dans les réserves, rangée avec d’autres dessins de chiens et d’ours de ce dernier.

Mais « en regardant le dessin hors contexte », Thomas Döring a « réalisé qu’il était de Rembrandt » explique-t-il dans un article d’Artnet. Poussant l’analyse, le professeur affirme que cette étude à la craie noire ne peut être de J. M. Roos : les similitudes entre l’Etude du chien assis et les dessins de chiens de Roos ne concernent que le sujet. « Cette liberté du trait, son habileté, et l’intensité de l’expression n’existe dans aucune œuvre de Johan Melchior Roos » rapporte Thomas Döring, contacté par le Journal des Arts.

Depuis cette découverte il y a deux ans, de nombreux experts ont confirmé l’attribution à Rembrandt à commencer par Holm Bevers, conservateur en chef du département du Kupferstichkabinett des musées d’Etat de Berlin et Pieter Roelofs du Rijksmuseum d’Amsterdam.

Dans un communiqué de presse, le musée allemand rappelle combien cette découverte est importante au vu du peu de croquis animaliers de Rembrandt conservés aujourd’hui (26 selon le catalogue raisonné d’Otto Benesch) et en profite pour annoncer que l’œuvre sera visible dès le 6 avril prochain dans le cadre de l’exposition « Dürer, Cézanne et moi : comment dessinent les maîtres » au Musée Herzog Anton Ulrich.

Légende photo

Le dessin authentifié comme étant de la main de Rembrandt (1606-1669), Étude d'un chien assis, 1637 - Courtesy Herzog Anton Ulrich Museum Braunschweig

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque