Mercredi 13 novembre 2019

Tout Noël Dolla

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 octobre 2013 - 177 mots

Nice - C’est presque un festival Noël Dolla que propose aux amateurs le Centre national d’art contemporain de la Villa Arson, à Nice.

Un festival, car si l’artiste s’est emparé, chose rare, de la totalité des espaces d’exposition et de l’École nationale supérieure d’art – 23 000 m2 tout de même, incorporant également les extérieurs ! –, il n’est pas venu seul. Auteur d’un véritable parcours tout en débordements qui, entre dédales et recoins, cherche à inventer de nouvelles circulations et d’autres moyens de s’approprier les lieux, l’artiste a invité une ribambelle d’artistes à venir avec lui perturber les règles d’ordonnancement et de perception de l’exposition.

« Entrée libre mais non obligatoire » invite à naviguer dans une circulation dominée par la préoccupation de la nécessité politique de l’art et lève des interrogations sur la possibilité de penser autrement la pratique artistique d’aujourd’hui, d’en réimaginer formes et lectures, picturales notamment. À côté d’œuvres couvrant l’ensemble de sa carrière s’invitent des travaux de Philippe Mayaux, Aïcha Hamu, Roland Flexner, Robert Malaval, Jonathan Lasker ou Mary Heilmann… entre autres.

Entrée libre mais non obligatoire

Villa Arson, jusqu’au 21 octobre 20, avenue Stephen Liégeard, 06105 Nice cedex 2, tél. 04 92 07 73 73, tlj sauf mardi 14h-19h.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°398 du 4 octobre 2013, avec le titre suivant : Tout Noël Dolla

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque