Mercredi 21 février 2018

Photo plurielle

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 février 2010

PARIS - Il y en a pour tous les goûts ce mois-ci à la Maison européenne de la photographie !

Celle-ci offre une carte blanche à l’artiste Yousouff Wachill pour évoquer sa vision du Piémont (Italie) sur un projet d’Agarttha Arte, tandis que Sarah Moon photographie le théâtre royal de Turin vide, rappelant l’imaginaire des contes de fées. Philippe Bordas, écrivain et photographe, partage sa vision d’une Afrique multifacette. Les chasseurs du Mali montrent leurs tenues, armes et talismans, oscillant entre pudeur et fierté face à l’objectif. Bordas enchaîne ensuite sur l’univers de l’artiste ivoirien Frédéric Bruly Bouabré, avant de s’attarder sur le milieu de la lutte sénégalaise et des boxeurs du Kenya. Elliott Erwitt, de son côté, déploie un univers facétieux en sélectionnant plus de 130 de ses clichés. Luc Choquer propose, enfin, une série de photographies tout aussi intrigante sur les Français.

« Yousouf Wachill. Effacements, 1991-2008 », « Philippe Bordas, l’Afrique héroïque », « Elliott Erwitt, le meilleur de moi-même », « Luc Choquer, les Français » (jusqu’au 4 avril), « Sarah Moon, le théâtre royal de Turin » (jusqu’au 7 mars), Maison européenne de la photographie, 82, rue François-Miron, 75004 Paris, tél. 01 44 78 75 00, www.mep-fr.org

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°319 du 19 février 2010, avec le titre suivant : Photo plurielle

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque