Vendredi 19 octobre 2018

Carte blanche à...

Philippe Cognée

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 janvier 2004 - 303 mots

Philippe Cognée entretient depuis de nombreuses années une relation à la ville proprement fascinée. Qu’elles soient dessinées ou peintes, les images qu’il nous en propose se présentent toujours à nos yeux comme des « visions d’ailleurs ». Un ailleurs que l’artiste rencontre avec d’autant plus de plaisir car, malgré tous les effets d’une urbanisation banalisée, aucune ville ne ressemble finalement à une autre. Ni aucune rue, ni aucune maison. Seattle, Le Caire, Istanbul, New York, Paris, Hong Kong, Marrakech…, Cognée va d’un coin à l’autre du globe en quête de situations les plus diverses, tantôt
de hauteur, tantôt d’horizon, ici de bâtiments rudimentaires, là de constructions sophistiquées. À peine arrivé dans une ville, Caméscope au poing, il ne la quitte plus du regard, l’œil rivé sur l’écran de cristaux liquides. Il enregistre, il engrange, il se constitue un réservoir d’images. Rentré à l’atelier, l’artiste les passe et les repasse en revue, les sélectionne, en capte quelques-unes qui lui serviront de motifs soit pour une série de dessins, soit pour quelques tableaux. Qu’elles soient enfouies dans la matière même du fusain, à force de furieux écrasements ou quasi laminées dans celle de la peinture à la cire tendue comme une peau, les figures de villes et de maisons de Philippe Cognée gagnent une dimension universelle. À l’instar de cette Maison anonyme marocaine réalisée pour cette carte blanche. Ce sont là chaque fois des images qui privilégient l’idée de texture, de matériau, voire de champ remué, comme s’il s’agissait d’affirmer avec Fernand Léger que « l’architecture n’[est] pas un art mais un événement naturel comme les poissons et les plantes ». Bref, comme si l’artiste voulait mettre en exergue la qualité fondamentalement organique du phénomène urbain.

Philippe Cognée est représenté par la galerie Daniel Templon, 30 rue Beaubourg, Paris IIIe, tél. 01 42 72 14 10.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°554 du 1 janvier 2004, avec le titre suivant : Philippe Cognée

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque