Mercredi 12 décembre 2018

Architecture - Prix

Norman Foster reçoit le Stirling Prize pour la troisième fois

Par Jérémie Glaize · lejournaldesarts.fr

Le 12 octobre 2018 - 395 mots

LONDRES / ROYAUME-UNI

L’architecte a reçu le prix du Royal Institute of British Architect pour le siège de Bloomberg récemment construit à Londres.

Sir Norman Foster lors de la cérémonie d'inauguration de la gare centrale rénovée de Dresde, le 10 novembre 2006
Sir Norman Foster lors de la cérémonie d'inauguration de la gare centrale rénovée de Dresde, le 10 novembre 2006
Photo bigbug21

C’est la troisième fois, après 1998 et 2004, que Norman Foster et son cabinet Foster + Patners décroche le Stirling Prize, prestigieux prix d’architecture qui, chaque année, récompense un bâtiment « qui contribue le plus à l’évolution de l’architecture ». Cette fois il a été distingué pour le siège de Bloomberg à Londres.

Conçu pour accueillir, en Europe, le quartier général de l’homme d’affaires américain Michael Bloomberg, 76 ans, ancien maire de New York de 2002 à 2013 et 11e fortune mondiale, le bâtiment a recueilli les suffrages des cinq membres du jury présidé par Sir David Adjaye.

D’une surface de plus de 100 000 m², pouvant accueillir près de quatre mille employés, il est composé de deux structures reliées par une passerelle, qui surplombe une ancienne route romaine réhabilitée en voie piétonne. Il comprend également de nouveaux accès à la station de métro Bank, des restaurants ainsi qu’un musée dédié à un temple romain découvert sur le site, dans les années 50.

Louant « un extérieur maîtrisé et un intérieur dynamique » ainsi « qu’un niveau de recherche, d’innovation et d’expérimentation sans précédents » durant la création du bâtiment - qui a coûté plus d’un million d’euro, le jury a également souligné une collaboration intelligente, « ce projet révolutionnaire démontrant ce qu’il est possible de réaliser entre des architectes créatifs et hautement qualifiés et un client exigeant et impliqué ». 

« Des discussions préliminaires aux détails finaux, Mike Bloomberg et moi avons confronté nos visions sur tous les aspects du projet. Le Stirling Prize est ainsi l’accomplissement de l’incroyable esprit collaboratif qui a étayé, de bout en bout, ce projet », a déclaré Norman Foster.

L’architecte britannique, âgé de 83 ans, continue de multiplier les projets architecturaux d’envergure, comme l’extension de l’aéroport de Marseille ou celle du Musée du Prado, prévue pour 2019. 

Le Stirling Prize est remis par le RIBA depuis 1996 en l’honneur de Sir James Stirling, architecte britannique décédé en 1992. Succédant au Building of the Year Award, il prend en compte de nombreux critères, incluant le design d’un bâtiment, son originalité ou encore sa capacité à satisfaire le public. Il a récompensé des architectes de renom tels que Zaha Hadid, David Chipperfield ou encore l’agence Herzog & de Mauron. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque