New Settings”‰: festival amphibie

Par Céline Piettre · L'ŒIL

Le 21 octobre 2013 - 328 mots

L’union d’un mécène – Hermès –, de chorégraphes et de plasticiens fait la force d’un festival décidément très original.

Cinq créations seront présentées pour la première fois cet automne au Théâtre de la Cité internationale dans le cadre du festival New Settings. Cinq « productions » pour les planches, mais toutes nées de la collaboration entre un artiste de la scène – chorégraphe, musicien, dramaturge – et un plasticien. Cinq petites formes hybrides, de 35 à 50 min, qui promettent leur lot de surprises et d’expériences. Créé et financé en grande partie par la Fondation d’entreprise Hermès (de 15 000 à 50 000 euros par projet), le festival – initiative inédite dans le paysage français – entame sa troisième édition avec une nouvelle série de duos.

Au programme, la chorégraphe Mathilde Monnier, engagée dans un pas de deux avec le dessinateur François Olislaeger – le même qui croque chaque année via son blog le Festival d’Avignon – ou l’artiste contemporain Xavier Veilhan en dialogue avec la musique électroméditative d’Éliane Radigue. Mais encore Gilles Jobin et Julius von Bismarck qui plongent avec Quantum, intrépides, dans l’univers des particules élémentaires (de Higgs pas de Houellebecq) ; le solo Lives du plasticien grec George Apostolakos et de l’Iranien Ali Moini (découvert en avril dernier au Théâtre de Chaillot dans la peau d’un derviche tourneur harnaché de couteaux) ; et enfin la performeuse américaine Kyle deCamp, Bessie Award en poche et tête chercheuse hors catégories, qui s’associe avec Joshua Thorson pour raconter l’histoire d’un terrain vague de Chicago (Urban Renewal).

« Nous pensons que les projets les plus stimulants émergent justement au croisement des disciplines », explique la directrice de la Fondation Hermès, Catherine Tsekenis, à propos de New Settings. Une foi renouvelée, et plutôt rare, dans la scène actuelle, déjà récompensée par quelques belles réussites, comme le Baron Samedi d’Alain Buffard et de Nadia Lauro en 2012. Depuis cette année, le festival s’associe avec le FIAF à New York. Les duos feront désormais le voyage outre-Atlantique pour y porter la bonne parole de la création française. 

Informations pratiques

www.theatredelacite.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°662 du 1 novembre 2013, avec le titre suivant : New Settings”‰: festival amphibie

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque