Vendredi 6 décembre 2019

Récompense

Memory Lane

Par Gilles de Bure · Le Journal des Arts

Le 3 janvier 2012 - 607 mots

Le prix de l’Équerre d’argent 2011 récompense Frédéric Druot, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal pour la réhabilitation exemplaire de la tour Bois-Le-Prêtre, à Paris (17e).

PARIS - Dans leur Memory Lane (Hachette, coll. P.O.L., 1981), Pierre Lê-Tan et Patrick Modiano explorent les confins du 17e arrondissement de Paris. Confins arpentés avant eux par l’architecte Raymond Lopez (1904-1966) qui édifia, entre 1959 et 1961, aux abords de la porte Pouchet, une tour d’une incroyable légèreté pour l’époque, moderne en diable, affirmée. Soit une structure innovante et performante qui, aujourd’hui encore, n’a pas pris une ride. Côté aménagement et aménités, correspondant à des critères d’urgence plus que de confort, la tour n’offrait pas les mêmes qualités. Tant et si bien qu’au début des années 1990, une première campagne de réhabilitation fut engagée. Assez curieusement, en contradiction partielle avec les idées de Lopez qui professait qu’une bonne vision de l’urbanisme consistait à démolir les constructions existantes et à les remplacer par de nouveaux édifices rationnels et structurés, basés essentiellement sur une répartition verticale. On ne démolit donc pas la tour, sauvée par sa rationalité structurelle et son élancement vertical. Il n’empêche, cette première réhabilitation – toute d’alourdissement et de masquage – fit vite long feu et, en 2005, décision fut prise d’une nouvelle réhabilitation des 90 logements de l’ensemble. À l’issue d’un concours sur invitation, c’est Frédéric Druot, auquel s’associèrent Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, qui l’emporta. « Transformer plutôt que démolir », telle fût la vertu cardinale du projet. D’autant que cette transformation se chiffrait à 100 000 euros par logement au lieu des 170 000 euros nécessaires à une démolition.

Expansion inattendue
La création de nouveaux planchers et de balcons de trois mètres de profondeur sur toute la périphérie a permis d’augmenter la surface des logements, tandis que la mise en œuvre de jardins d’hiver a favorisé une réduction de 50 % de la consommation énergétique.

Résultat, non pas une « réparation », ni même une rénovation, mais l’expansion inattendue des capacités de la tour… Les trois architectes lui rendent non seulement sa virginité, mais s’attaquent au « plus », en un jeu de va-et-vient très stylé. Doubler, mais plus encore travailler sur des typologies différentes, augmenter l’espace, capter la lumière par tous les pores du bâtiment, repenser les espaces communs…

En couronnant, pour sa 29e édition, la tour du Bois-le-Prêtre, notre confrère Le Moniteur, créateur et organisateur du prix de l’Équerre d’argent se livre à un pas de côté bienvenu. Certes, en récompensant, en 2004, Antoinette Robain et Claire Guieysse pour la transformation de l’immeuble administratif de Jacques Kalisz à Pantin en Centre national de la danse (voir JdA n°202 du 5 nov. 2004), l’Équerre d’Argent s’était déjà préoccupée de « réécriture ». Mais avec la tour du Bois-le-Prêtre, Le Moniteur sacrifie à la crise, mais salue surtout un travail remarquable, plus fréquent qu’on ne le pense. Une approche qui devrait se multiplier dans les années à venir, dans un contexte de débat sur la conservation ou la disparition de tant de tours et de barres…

La qualité et la justesse du travail réalisé par le trio Druot-Lacaton-Vassal, rappelle la déclaration de l’artiste Jean-Pierre Raynaud, en 1986, à propos de son projet pour la requalification des Minguettes à Vénissieux, dans la banlieue de Lyon : « Pour que vivent les tours, il faut en sacrifier une… Immoler une tour en la tapissant entièrement de carreaux de céramique blanche sertis de ciment noir ; en recouvrir les portes, les fenêtres, les loggias ; charrier une émotion dans le silence et la blancheur […] exorciser un passé dramatique non pour le nier, mais pour le métamorphoser en énergie positive… »

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°360 du 6 janvier 2012, avec le titre suivant : Memory Lane

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque