Mardi 10 décembre 2019

Nomination

Marin Karmitz est nommé président de l’Institut pour la photographie des Hauts-de-France

Par Christine Coste · lejournaldesarts.fr

Le 31 janvier 2018 - 222 mots

GENEVE / SUISSE

Le producteur et fondateur des salles de cinéma MK2 et grand collectionneur prend la présidence du futur Institut pour la photographie des Hauts-de-France voulu par Xavier Bertrand et Sam Stourdzé.

Le réalisateur et producteur Marin Karmitz
Le réalisateur et producteur Marin Karmitz
Photo Marie-Lan Nguyen - 2007

En juillet 2017, Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France, et Sam Stourdzé, directeur des Rencontres d’Arles, annonçaient la création de l’Institut pour la photographie des Hauts-de-France. Anne Lacoste quittait son poste de conservateur au Musée de l’Elysée à Lausanne pour prendre en charge la mission de préfiguration de cet institut voué à être un lieu d’exposition, un centre de recherche et d’archives de photographe.

L’arrivée de Marin Karmitz à la présidence de l’Institut pour la photographie des Hauts-de-France va appuyer Anne Lacoste qui prend la direction de l’Institut. Un joli duo donc pour un établissement qui d’ici un à deux ans comptera sur l’échiquier des institutions photos en France.

Le choix de Marin Karmitz pour œuvrer à sa construction est chargé de symboles. Le producteur et fondateur des salles de cinéma MK2 est les des plus importants collectionneurs de photographies. « Etrange résident » à La Maison Rouge figure parmi les expositions marquantes de l’année 2017. Il est d’autre part le trésorier du bureau du conseil d’administration des Rencontres d’Arles et a dirigé le conseil pour la création artistique placé sous la tutelle du président Nicolas Sarkozy de février 2009 à avril 2011.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque