Dimanche 29 novembre 2020

Biennale

Amérique du Sud

Les grandes ambitions de Bienalsur

Divers lieux Jusqu’à fin décembre 2017

Par Martine Robert · L'ŒIL

Le 2 octobre 2017 - 290 mots

Après deux ans de préparation menée avec l’aide d’artistes (comme les Français Tatiana Trouvé et Christian Boltanski), de penseurs (tel Gilles Lipovetsky), de collectionneurs, de commissaires d’expositions et de critiques d’art, Bienalsur a été lancé en septembre : jusqu’à fin décembre, cet événement d’art contemporain multipolaire présente trois cent cinquante artistes dans seize pays et trente-deux villes d’Amérique du Sud.

L’initiative revient à Aníbal Jozami, recteur de l’Université nationale de Tres de Febrero de Buenos Aires et directeur de son Musée d’art et centre d’art contemporain, le Muntref, rejoint par Diane B. Wechsler, directrice du département d’art et de culture de l’université. « L’objectif est de diffuser l’art le plus largement possible, et de tisser des liens plus étroits avec des pays aux cultures proches au sein de l’Amérique latine », souligne Anibal Jozami. L’art investit ainsi l’espace public, avec des sculptures de Marie Orensanz (des réflexions sur le temps) et une intervention de Bertrand Ivanoff (qui réalise une anamorphose sur la façade du Palais des glaces), tandis que le photographe iranien Reza travaille avec des jeunes de quartiers défavorisés. Les musées historiques s’ouvrent de leur côté aux œuvres contemporaines. Le musée dédié à l’art sacré hispanico-américain accueille, par exemple, les vidéos issues de la collection Lemaître. Et de nouveaux lieux d’expositions ouvrent grâce à Bienalsur, comme cet ancien bâtiment du zoo de Buenos Aires fermé pour rénovation, transformé en centre d’art, qui accueille une exposition portant sur l’empreinte humaine dans la nature (Boltanski, Markul, Nijensohn, Srur). Alors qu’Art Basel Cities vient de dévoiler le programme d’événements culturels qui se dérouleront fin 2017 et en 2018 à Buenos Aires, la capitale argentine engrange incontestablement une nouvelle dynamique et veut exister aux côtés de São Paulo qui a pris l’ascendant ces dernières années.

« Bienalsur »,

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°705 du 1 octobre 2017, avec le titre suivant : Les grandes ambitions de Bienalsur

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque