Samedi 16 novembre 2019

Le réel et l’imaginaire

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 novembre 2005 - 162 mots

PARIS - L’artiste allemand Dieter Appelt est surtout connu pour ses photographies, souvent en noir et blanc, tournant autour des corps, révélant la matière… À la Maison Rouge, à Paris, l’artiste, qui a étudié la musique à l’Académie de Leipzig avant d’aborder l’action, le film et l’image dès les années 1970, offre d’autres pans de son travail.

L’exposition « Cinema Prisma » réunit films, sculptures, installations, dessins, musique et… photographies, dans lesquels le temps est constamment mis en suspens. Au plus près du réel, Luc Delahaye emmène quant à lui le public sur des lieux en tension : conflits, luttes de pouvoir, fronts de guerre et atmosphères explosives. Ses photographies panoramiques sont en prise avec le réel et dépassent la notion de documentaire par leur intensité quasi théâtrale. Un réel qui dépasse la fiction. Enfin, François Curlet propose un projet pour le patio de la Maison Rouge.

La Maison Rouge, 10, boulevard de la Bastille, 75012 Paris, tél. 01 40 01 08 81. Jusqu’au 22 janvier.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°224 du 4 novembre 2005, avec le titre suivant : Le réel et l’imaginaire

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque