Dimanche 21 octobre 2018

Le Global Village de Marthine Tayou

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 avril 2010 - 133 mots

LILLE - Dans le cadre de « Lille 3000 », Pascale Marthine Tayou occupe la gare Saint-Sauveur à travers un accrochage de grande ampleur.

S’y inscrit en position centrale son installation Human Being @work, créée pour la Biennale de Venise 2009 et où sont projetées à l’intérieur de cabanes des images filmées dans diverses parties du monde de personnes au travail.

À travers l’hybridation de figurines rituelles, mais aussi de symboles économiques, sociaux ou religieux, l’œuvre de l’artiste d’origine camerounaise repose sur une mixité intrinsèque. En posant l’exploration comme élément d’une quête personnelle nécessaire, « Traffic Jam » questionne vécu et positionnement au monde d’une manière parfois un peu trop littérale.
« Pascale Marthine Tayou, Traffic Jam », gare Saint-Sauveur, bd Jean-Baptiste-Lebas, 59000 Lille, tél. 03 28 52 30 00. Jusqu’au 13 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°324 du 30 avril 2010, avec le titre suivant : Le Global Village de Marthine Tayou

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque