Samedi 7 décembre 2019

Centre d'art

La Fondation Norval, deuxième centre d’art contemporain d’envergure du Cap

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 mai 2018 - 339 mots

LE CAP / AFRIQUE DU SUD

Sept mois après l’ouverture du Zeitz Mocaa, premier musée d’art contemporain du pays, une deuxième fondation privée ouvre ses portes.

La Fondation Norval, Le Cap, Afrique du Sud
La Fondation Norval, Le Cap, Afrique du Sud

L'investisseur immobilier, Louis Norval a installé sa fondation d’art moderne et contemporain à Steenberg dans la banlieue du Cap. Ouverte depuis le 28 avril 2018, avec ses 10 500m2, la Norval Fondation devient le plus grand musée d’art contemporain et moderne d’Afrique du Sud, dépassant celui de l’Allemand Jochen Zeitz, Zeitz Mocaa (9 500m2) ouvert en septembre 2017

Entourée d’une réserve naturelle et d’un parc de sculptures d’artistes africains (Victor Ehikhamenor, William Kentridge, Gerhard Marx, Nandipha Mntambo,...) le bâtiment de la Fondation a été construit par le cabinet d’architecture sud africain DHK Architects, à l’origine de nombreux projets dans le pays. La fondation dispose également d’un amphithéâtre extérieur, d’une bibliothèque, d’un restaurant, d’un bar, d’une boutique et d’une aire de jeux pour les enfants. Entièrement financé par Louis Norval, le coût n’a pas été dévoilé. La fondation est dirigée depuis janvier 2018 par Elana Brundyn, qui officiait auparavant au Zeitz Mocaa. 

rois expositions inaugurales ont lieu simultanément, « Re/discovery and Memory », la première rétrospective des sculptures de Sydney Kumalo et Ezrom Legae montrée en parallèle du travail d’Edoardo Villa ; « Pulling at Threads » qui questionne les enjeux sociopolitiques de l’artisanat dans la création contemporaine avec des oeuvres de Nick Cave, William Kentridge, Abdoulaye Konaté, Billie Zanewa, ... et  « Notes on spectrality, sorcery and the spirit » qui offre une sélection d’oeuvres, créées entre 1950 et 1960, de la collection des Norval. 

Le musée, dont les ambitions sont à la fois locales, avec notamment un programme pédagogique fort, et internationales, souhaitant promouvoir la création sud africaine sur la scène internationale, propose également un programme de performances organisé par la commissaire d’exposition Khanyisile Mbongwa, centré sur l’identité queer et noire africaine. 

La scène institutionnelle contemporaine sud africaine est prospère, avec notamment l’inauguration du Zeitz Mocaa, premier centre d’art contemporain d’envergure du pays, et l’ouverture cette année du Javett Art Centre à moins d’une heure de Johannesburg, à Pretoria. 

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque