Samedi 14 décembre 2019

Centre d'art

La Fondation Fontanals-Cisneros quitte Miami pour Madrid

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 23 février 2018 - 392 mots

MADRID / ESPAGNE

Un nouvel espace sera créé à Madrid pour héberger le don d’une partie de la  collection de la fondation Fontanals-Cisneros.

En parallèle de l'ouverture de la foire madrilène ARCO, le ministre de l'éducation, de la culture et des sports, Íñigo Méndez de Vigo, a signé un accord avec la fondation Fontanals-Cisneros pour une donation importante d'oeuvres de sa collection d’art sud-américain. L’accord stipule également la création d’un espace pour exposer et conserver les oeuvres dans la capitale espagnole. La liste complète des oeuvres sera divulguée dans quelques mois. 

Née à Cuba, Ella Fontanals-Cisneros a fui au Venezuela à l'âge de 16 ans pendant la révolution cubaine. Elle commença à collectionner lorsqu’elle épousa le milliardaire vénézuélien Oswaldo Cisneros. Sa collection, de plus de 3 000 œuvres - avec des figures majeures d’artistes sud américains à l’instar de Carmen Herrera, Horacio Coppola, Lygia Clark -, se concentre en partie autour de l’abstraction géométrique d'Amérique latine, de l’art vidéo contemporain, de la photographie moderne et contemporaine.

Ella Fontanals-Cisneros veut promouvoir l’art sud-américain sur la scène internationale ; pour cela elle fait voyager ses oeuvres dans les grandes institutions comme la Tate de Londres, et jusqu’au printemps prochain utilise sa fondation, The Cisneros Fontanals Art foundation (Cifo), à Miami comme levier de promotion. La fondation, établie en 2002, accorde tous les ans des bourses aux artistes d’Amérique latine, publie des catalogues et organise des expositions temporaires. 

En janvier 2018, la fondation a annoncé sa fermeture. Situé dans le quartier artistique Wynwood à Miami, l’espace de 1 200m2 vernira au printemps 2018 sa dernière exposition, consacrée aux étudiants de la New World School of Arts de Miami. 

Cette fermeture coïncide avec l’annonce du don. Pour Ella Fontanals-Cisneros, l’Espagne est un pont entre l’Europe et l’Amérique latine. Pour cette donation, le gouvernement espagnol prévoit la création d’un espace consacré à l’art d’Amérique latine, qui sera abrité dans l'ancienne usine à tabac désaffectée, reconvertie en lieu culturel, la Tabacalera. Dans le coeur de Madrid, le bâtiment, actuellement en travaux, sera doté d’une surface d'exposition de 4 500m2. Le second étage sera consacré aux oeuvres de la collection de Fontanals-Cisneros, le reste de l’édifice servira d’annexe pour les expositions du Musée national centre d’art Reina Sofia, l’un des plus grands musées d’art contemporain du monde, qui regroupe des oeuvres allant de 1900 à nos jours, et d’espace d'exposition pour des artistes émergents.

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque