Dimanche 18 novembre 2018

Carte blanche à...

Henri Cueco

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 1 décembre 2003 - 338 mots

De la peinture, d’abord et avant tout, qu’elle soit petite ou grande, mais aussi des dessins, des estampes, des textes, des livres illustrés, des décors de théâtre, des émissions de radio et de télé… bref, Cueco n’arrête pas. Depuis plus de quarante ans qu’il est apparu sur la scène artistique, il n’a eu de cesse de multiplier les entrées jouant tour à tour du pinceau et de la plume, quand il ne donne pas de la voix ! Cueco est boulimique. Sa névrose, c’est la liberté, celle de faire ce qu’il veut, quand il veut, là où il veut. Son œuvre est un véritable archipel fait d’îlots plus ou moins étendus qui déclinent des hommes rouges, des meutes, le paradis perdu, des paysages contenus dans la main, des histoires d’élastiques ou de queues de cerises, des sols africains, des paysages de Corrèze, des autoportraits... Un véritable inventaire à la Prévert. N’allez pas lui dire qu’il s’éparpille, il irait vous chercher des « papous dans la tête » – titre d’une émission de France Culture façon Oulipo à laquelle il participe depuis plus de vingt ans. D’ailleurs mieux vaut se méfier de lui parce que Cueco n’a pas son pareil pour tout mettre en morceaux : l’histoire de l’art, les chiens, les crayons, les pommes de terre… Cinglant, il l’est avec lui-même, comme en témoigne la dernière série de peintures qu’il a réalisée sur le thème Autoportrait, fragments, illustré ici par cette carte blanche qui renvoie notamment au monde fouillis qui est le sien dans sa Corrèze profonde. « À cette occasion, écrit-il, sortira un livre au Seuil qui servira de catalogue à l’exposition – livre intitulé Narcisse navré. J’espère que ça ne sera pas « Narcisse navrant » mais il me faut bien assumer les bêtises que ma propre bêtise suggère. » Au fait, monsieur Cueco, à quand une série sur celles de Cambrai ?

« Narcisse navré », PARIS, galerie Louis Carré & Cie, 10 avenue de Messine, VIIIe, tél. 01 45 62 57 07, 13 novembre-20 décembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°553 du 1 décembre 2003, avec le titre suivant : Henri Cueco

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque