Nouvelles technologies

Daniel Birnbaum rejoint une startup de « réalité augmentée »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 juillet 2018 - 345 mots

STOCKHOLM / SUÈDE

Le conservateur quitte la direction du musée d’Art moderne de Stockholm pour proposer des expériences immersives avec des artistes.

Daniel Birnbaum
Daniel Birnbaum à Venise
Photo Luc Castel, 2009

Daniel Birnbaum a annoncé qu’il quittait son poste à la direction du musée d’Art moderne de Stockholm pour rejoindre en janvier prochain la société Acute Art dont les activités sont consacrées à la réalité virtuelle.  Commissaire remarqué de plusieurs événements, dont la Biennale de Venise en 2003 et l’exposition « Airs de Paris » au Centre Pompidou en 2007, Daniel Birnbaum a dirigé la Stadëlschule, l’école des Beaux-arts de Francfort, avant de prendre la direction du musée d’Art moderne de Stockholm en 2010.

Il déclare en toute franchise à Artnetnews que sa décision est « un saut dans un futur dont on ne sait pas grand-chose ». Ce nouveau poste le replonge au cœur de ses premières activités d’accompagnement d’artistes et il compte faire émerger de nouvelles pistes de création chez des personnalités qui n’ont pas encore travaillé avec ces outils numériques. 

Basée à Londres, la très récente société Acute Art, fondée en 2017 par Gerard de Geer, un collectionneur suédois, propose déjà quelques expériences culturelles en réalité virtuelle (VR) imaginée par des artistes de renom. Une visite en réalité augmentée de l’installation The London Mastaba de Christo et Jeanne-Claude est offerte depuis Hyde Park aux visiteurs qui peuvent ainsi appréhender la sculpture sous des perspectives inédites, en plongée depuis le ciel, en l’escaladant, avec des variations de lumière donnant l’impression de suivre le rythme du soleil. 

Olafur Eliasson, que Daniel Birnbaum a contribué à révéler, a conçu une expérience appelée Rainbow. Muni d’un casque de VR, les participants voient apparaître un phénomène d’arc-en-ciel particulier à leurs propres mouvements avec des interactions entre la lumière et l’eau. Les casques connectés les uns aux autres permettent aux utilisateurs de partager une expérience.  

Anish Kapoor, Marina Abramovic et Jeff Koons ont déjà rejoint l’expérience. Ce sera un pari de convaincre le public de se prêter au jeu en achetant les applications vidéo téléchargeables sur le site d’Acute Art, voire en s’équipant du matériel nécessaire pour rendre l’expérience totalement immersive. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque