Dimanche 21 octobre 2018

Fondation

Charles Carmignac, nouveau directeur de la Fondation Carmignac

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 18 janvier 2017 - 350 mots

ÎLE DE PORQUEROLLES

PORQUEROLLES (PACA) [18.01.17] – Le fils d’Edouard Carmignac remplace Gaïa Donzet à la direction de la fondation Carmignac. Il supervisera notamment l’ouverture du nouveau lieu de la fondation prévu au printemps 2018 sur l’Ile de Porquerolles.

Charles Carmignac lors d'un concert avec le groupe Moriarty
Charles Carmignac lors d'un concert avec le groupe Moriarty
Photo Rama, 2011

Charles Carmignac, musicien du groupe de folk franco-américain Moriarty depuis 1995, a été nommé directeur général de la fondation Carmignac. Il succède à Gaia Donzet, qui avait pris la direction de la fondation en 2012, et qui souhaite désormais « se consacrer à des projets personnels ».

Après des études à Science Po Paris et à l’Ecole supérieure de commerce de Paris, Charles Carmignac, plus connu comme membre du groupe musical Moriarty, a fondé en 2004 sa propre entreprise, l’agence événementielle de communication par le jeu baptisée « Ma langue au chat » et y a exercé jusqu’en 2013. En tant que nouveau directeur général de la fondation Carmignac, le fils d’Edouard Carmignac « se consacrera à l'ouverture du site de la fondation sur l'Ile de Porquerolles prévue pour le printemps 2018 ».

Basée à Paris, la fondation ouvrira un nouveau lieu dans les Iles d’Hyères pour présenter sa collection, qui compte plus de 250 œuvres des XXe et XXIe siècles. Plus lyrique que pragmatique, Charles Carmignac, a déclaré à ce sujet : « Une île, ce n’est pas anodin. Il s’agira de passer sur l’autre rive. S’écarter du monde pour mieux le regarder. Pas n’importe quelle île : un écrin de nature protégée, théâtre idéal pour un harmonieux dialogue entre l’art et les éléments. L’expérience sera nourrie par une architecture fondue dans le paysage, un jardin joyau et des œuvres choisies pour leur résonance avec le décor naturel ». Il sera assisté d’un administrateur pour les aspects financiers.

Créée en 2000, la fondation Carmignac émane de la collection d’entreprise éponyme. Depuis 2009, elle décerne chaque année son prix du photojournalisme pour « soutenir la production d’un reportage photographique et journalistique d’investigation sur les violations des droits humains et de la liberté d’expression dans le monde ». Narcisso Contrerasétait le lauréat de l’édition 2016 pour son reportage sur le trafic d’êtres humains en Libye.

Consulter les fiches biographiques de :
- Edouard Carmignac
- Gaia Donzet

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque