Mardi 22 septembre 2020

Nomination

Catherine Texier renouvelée à la présidence du CIPAC

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 6 juin 2016 - 681 mots

PARIS [06.06.16] – Présidente du CIPAC / Fédération des professionnels de l’art contemporain depuis 2014, Catherine Texier a été réélue à l’unanimité le 1er juin 2016 pour un nouveau mandat de deux ans. La fédération veut poursuivre les chantiers politiques et de structuration initiés sous son premier mandat.

A l’occasion de l’Assemblée générale qui s’est tenue le 1er juin 2016, Catherine Texier a été réélue à l’unanimité à la présidence du CIPAC / Fédération des professionnels de l’art contemporain.

La composition du Conseil d’Administration a également été légèrement modifiée : Eric Dupont (représentant du Comité professionnel des galeries d’art) et Emmanuel Latreille (représentant de Platform) restent vice-présidents mais Emilie Renard (représentante de d.c.a) devient secrétaire (poste auparavant occupé par Ingrid Jurzak de l’AFROA) et est remplacée au poste de vice-présidente par Christelle Kirchstetter (représentante de l’ANdEA). Erick Gudimard (représentant de Diagonal) conserve le poste de trésorier.

Outre Jérôme Cotinet-Alphaize (président de C-E-A), Kader Mokaddem (président de la CNEEA), Ann Stouvenel (présidente d’Arts en Résidence), déjà membres du conseil d’administration, s’ajoutent David Aguilella Cueco (représentant de la FFCR), Marianne Lanavère (représentante de CINQ, 25) et Ingrid Jurzak (représentant de l’AFROA).

Emmanuel Tibloux (président de l’ANdEA) quitte de son côté le conseil d’administration.

Diplômée de l'école des Beaux-arts de Limoges, Catherine Texier a participé à la mise en place de l'Artothèque du Limousin aux côtés de Bernard Rousseaux en 1987 avant d’en prendre la direction à en 1989. En 2014, l'Artothèque – qui comprend aujourd'hui une collection de 4 300 pièces – a fusionné avec le FRAC limousin pour devenir le FRAC-Artothèque du Limousin. Elle en est aujourd’hui codirectrice, et est également co-présidente fondatrice de l'ADRA (association de développement et de recherche des artothèques). Vice-présidente du CIPAC / Fédération des professionnels de l'art contemporain depuis 2010, elle avait été élue pour un premier mandat en mai 2014.

Sous sa présidence, le CIPAC s’est davantage attaché à fédérer les professionnels dans le contexte de la réforme territoriale et à engager des pistes de collaboration entre les différentes structures, a confié Xavier Montagnon secrétaire général du CIPAC au Journal des Arts. Le projet de loi relatif à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine a par ailleurs constitué un chantier important sous son mandat. Auditionné par la commission culture du Sénat, le CIPAC a ainsi contribué à l’intégration au texte de l’article 14, qui prévoit que la DGCA remette un rapport sur les arts visuels par la DGCA. « Les données factuelles et chiffrées manquent dans notre secteur » et l’association veut poursuivre les chantiers politiques initiés a affirmé au JdA Xavier Montagnon. Un autre rapport a d’ores et déjà été commandé au politologue Emmanuel Négrier sur les politiques publiques dans le secteur. Il sera présenté lors des Assises en septembre.

Dans la lignée des actions menées au niveau régional, trois réseaux régionaux ont rejoint la fédération à l’occasion de cette AG (a.c.b, Marseille Expo, LoRA et 52°Nord), portant à 23 le nombre de membres actifs de la fédération.

CIPAC

Association loi 1901 créée en 1997, le CIPAC fédère 23 structures engagées dans la production, la diffusion et la médiation de l’art contemporain en France : a.c.b (Art contemporain en Bretagne), ADRA (Association de développement et de recherche sur les artothèques), AFROA (Association française des régisseurs d’œuvres d’art), AICA France (Section française de l’association internationale des critiques d’art), ANdÉA (association nationale des écoles supérieures d’art), APPEA (Association nationale des classes préparatoires publiques aux écoles supérieures d’art), Arts en résidence, BEAR (Bibliothèques d’écoles d’art en réseau), BOTOX(S) (réseau d’art contemporain de la côte d’azur), C-E-A (commissaires d’exposition associés), CINQ/25 (réseau art contemporain en Limousin), CNEEA (Coordination nationale des enseignants d’écoles d’art), CPGA(Comité professionnel des galeries d’art), d.c.a (association française de développement des centres d’art), DDA (Réseau documents d’artistes), FFC-R (Fédération française des professionnels de la conservation-restauration), LoRA (Lorraine réseau art contemporain), Marseille Expo (Réseau des galeries et lieux d’art contemporain), Platform (regroupement des FRAC), Réseau Diagonal (réseau des structures consacrées à la photographie en France), Tram (Réseau art contemporain Paris / Ile-de-France), Versant-Est (Réseau art contemporain en Alsace), 50°Nord (réseau transfrontalier d’art contemporain).

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque