Dimanche 20 septembre 2020

Art contemporain

24 nouveaux projets d’artistes ont bénéficié de l’aide à la production de la FNAGP

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 30 août 2016 - 470 mots

PARIS

PARIS [30.08.16] – Une enveloppe de 222 000 euros a été répartie entre 24 projets d’artistes retenus par la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques (FNAGP) à l’occasion de la commission mécénat du printemps 2016. Les candidatures d’aide au projet pour l'automne 2016 peuvent être adressées jusqu’au 16 septembre inclus.

Anne-Lise Broyer, Extrait de la série Journal de l'oeil (Les Globes oculaires), Madrid, Plaza de toro, 2012
Anne-Lise Broyer, Extrait de la série Journal de l'oeil (Les Globes oculaires), Madrid, Plaza de toro, 2012
© Anne-Lise Broyer
Courtesy La Galerie Particulière (Galerie Foucher-Biousse), Paris

Le Jury constitué par la Fondation nationale des arts graphiques et plastiques (FNAGP) a retenu 24 nouveaux projets (sur 130 dossiers reçus) à l’occasion de sa commission de printemps 2016, pour une enveloppe globale de 222 000 euros. Le « plus important dispositif privé d’aide à la production en France », comme l’aime à rappeler la FNAGP, permet à des artistes confirmés (Françoise Pétrovitch, Lili Reynaud-Dewar) ou émergents (Mauricio Guillen, Yann Vanderme), français ou étrangers, de réaliser un projet qu’ils ont développé en France, sur une longue période. L’aide constitue donc un coup de pouce pour la production d’œuvres « expérimentales » mais ne concerne pas la diffusion des travaux réalisés. Une deuxième commission se tiendra à l’automne 2016 et les candidats ont jusqu'au vendredi 16 septembre inclus pour adresser leur dossier à la FNAGP.

Jusqu’ici, 213 projets d’artistes ont été aidés pour un montant total de 2 846 389 euros. Dotée de 600 000 par an à sa création, en 2011, l’enveloppe du dispositif d’aide à des projets d’artistes est aujourd'hui de  500 000 euros annuel.

Les projets sont sélectionnés après avis d’une commission composée du président de la Fondation, Guillaume Cerutti, de deux représentants du ministère de la Culture et de la Communication (de l’inspection générale de la création artistique et de la DGCA) ainsi que de quatre personnalités qualifiées, désignées pour deux ans par le Conseil d’administration de la Fondation (Caroline David, Esther Ferrer, Sylvain Lizon et Miguel Magalhaes pour la période 2016-2017).

Dirigée par Laurence Maynier, la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP), reconnue d’utilité publique, a été créée en 1976. La dotation d’origine de la Fondation est constituée principalement par l’Hôtel Salomon de Rothschild dans le 8e arrondissement de Paris et les propriétés de la famille Smith-Champion à Nogent, Champigny et Paris.

Liste des 24 projets aidés

Meris Angioletti, L’anneau et le livre
Véronique Beland, As we are blind
Anne-Lise Broyer, Journal de l’œil
Alexis Cordesse, Olympe
Julien Discrit, 67-76
Lazare Mohamed Djeddaoui, Contes du monde arabe
Frédéric Dumond, Glossolalie
Hoël Duret, UC-98 Decompression
Eléonore False, S
Mauricio Guillen, Rapports de ville
HeHe, Absynth
Ilanit Illouz, Les dolines (titre de travail)
Bouchra Khalili, The Tempest Society
Mélanie Matranga, YOU
Théo Mercier, The Thrill is gone
Frédéric Nauczyciel, La peau vive
Françoise Pétrovitch, Des ancolies dans la tête
Lili Reynaud-Dewar, Dents, gencives, machines, futur, société (DGMFS)
Moussa Sarr, La danse des lions
Frédéric Teschner, Cécile Paris, Yann Owens, Rue de Paris
Yann Vanderme, Atchoum !!!
Ana Vega, Sans titre (TACT)
Jean-Luc Verna, Half past knight
Nicolas Wilmouth, Fables

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque