Mercredi 24 octobre 2018

Construction d’un nouveau navire de recherche archéologique sous-marine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 novembre 2009 - 193 mots

PARIS [03.11.09] – Le ministère de la Culture a annoncé la construction d’un nouveau navire de recherche archéologique sous-marine, baptisé André Malraux. Il remplacera l’ « antique » navire actuel, l’Archéonaute, qui date de 1967.

Frédéric Mitterrand a décidé de doter le Drassm (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) d’un nouveau bateau de recherche, l’André Malraux. Il doit prendre la relève de l’Archéonaute, l’actuel navire de la Drassm, inauguré en 1967.

Baptisé ainsi en l’honneur du fondateur de la Drassm, le navire doit permettre au département d’effectuer des recherches dans le nouveau périmètre de protection des sites archéologiques immergés. En effet, la France est sur le point de ratifier la convention de l’Unesco sur la protection du patrimoine sous-marin, qui étend le périmètre de sauvegarde aux limites de la zone économique exclusive, soit 200 miles marins autour des côtes.

La construction du navire fait suite à l’inauguration d’un nouveau siège de la Drassm à Marseille en janvier 2009. La Drassm a pour mission l’investigation, le conseil et l’expertise sur toutes les mers du globe, en particulier dans les zones menacées par la pêche intensive et l’industrialisation de la chasse aux trésors sous-marins.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque